Critique de film : Terrifier 2 (2022)

Résumé du film Terrifier 2 (2022) : Après avoir été ressuscité par une entité sinistre, Art le Clown revient dans la timide ville de Miles County où il prend pour cible une adolescente et son jeune frère le soir d’Halloween.

Ressenti : Tenez votre sang-froid et votre estomac : ce gorefest est presque trop beau pour s’évanouir en le regardant. Faire les gros titres pour avoir apparemment fait s’évanouir et vomir des spectateurs, avec une ambulance qui aurait été appelée pour une projection, Terrifier 2 n’est pas pour tout le monde, mais cette merveille insipide répond à des attentes nauséabondes. Du sang, des tripes, des molaires et des tendons traversent l’écran avec un abandon téméraire. Aucune partie du corps n’est à l’abri d’Art the Clown, un Pennywise aux sels de bain qui traite le corps humain comme une piñata bourrée de diamants, chaque coup et décapitation déterrant des richesses intestinales et des réserves jaillissantes de rubis liquide. Bref le saint Graal de l’amateur de gore !!!

Entre les scènes de mutilation corporelle, il y a une histoire à peu près quoi . La lycéenne Sienna Shaw (Lauren LaVera) prépare un costume, conçu par son défunt père, pour une fête d’Halloween. La nuit précédente, Sienna a un rêve saisissant dans lequel elle rencontre un art déchaîné, le repoussant par le feu. Pour une raison quelconque, cela provoque également un incendie dans sa chambre. Le lendemain, Sienna et son entourage affrontent le clown dérangé en chair et en os.

La façon créative dont les corps sont decoupés en morceaux est le seul aspect vraiment inventif du film. Ces scènes sont longues et sans obscurcissement. Les victimes pleurent de douleur alors qu’elles deviennent le jouet d’Art. Malgré l’effusion de sang, les effets pratiques impressionnants contribuent à faire en sorte que le film soit un amusement absurde au lieu d’être carrément cruel, plus dans la veine de The Evil Dead que du torture-porn de Saw.

Les commentaires collés sur les dangers du temps d’écran non supervisé et la nature gratuite du vrai divertissement criminel, avec des vérifications de noms pour Jeffrey Dahmer et Ted Bundy, ne sont guère originaux, et la durée d’exécution est d’au moins 40 minutes de trop, mais l’engagement de le casting et les scènes de massacre réserve Terrifier 2 à un certain public.

Pour résumer : je dirais que le film n’est n’y bon n’y mauvais mais de la à s’évanouir…..ça devait etre des super fragiles , meme si les scènes sont bien sanguignolantes cela reste un film ,pour faire la comparaison : je trouvais Cannibal Holocaust plus malsain et vomitif , cela dit Terrifier 2 est sympa et à voir en famille si vous voulez rendre dingo vos lardons 😉 .

Complément d’infos :

Terrifier 2 Synopsis:
Pays: États-UnisLangues: Anglais

Voir nos Critiques de films

Bande Annonce :

Votre Vote
Votez pour ce film/article
[Total: 2 Average: 4]
A propos Frere Yannick 1561 Articles
Grand passionné de Films d'horreur et fantastique depuis des décennies Fait partie du Projet : Court métrage de Darkmovies en tant que scénariste et réalisateur ainsi que de la création d'un futur projet ayant avoir avec le cinéma d'horreur en Belgique .

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire