10 films qui ont surement influencés American Horror Story : 1984


Chaque année d’AHS semble rendre hommage à d’autres films inspirés par son thème saisonnier. Bien que les détails de l’intrigue, des personnages et des titres d’épisodes de 1984 soient encore assez rares, nous avons remarqué quelques références possibles à d’autres titres d’horreur tirés de bandes annonces et autre marketing.
Avant d’enfiler nos mulets et de sortir nos chansons sur le feu de camp, regardons 10 films qui ont peut-être inspiré AHS 1984.

1 : Le Sadique à la tronçonneuse

Date de sortie :  23 août 1982 (1h 25min)
De : Juan Piquer Simon
Avec : Paul L. Smith, Jack Taylor (II), Gérard Tichy plus
Genre : Epouvante-horreur
Nationalités : Espagnol, Portoricain, Italien, Américain

Synopsis : 

En 1942, un jeune garçon pervers, grondé alors qu’il faisait un puzzle représentant une femme nue, décapite sa mère à coups de hache. Le garçon simule le traumatisme et échappe à la prison. Quarante années s’écoulent, et désormais, le garçon termine son puzzle en découpant des jeunes étudiantes à la tronçonneuse. Qui pourra l’arrêter ?

Rapport éventuel avec la série : 

2 : The Final Terror

Date de sortie : 1 mai 1983
Durée : 1h 22min
De : Andrew Davis
Avec : Rachel Ward, Daryl Hannah, Akosua Busia plus
Genre : Epouvante-horreur
Nationalité : Américain

Synopsis :

Un groupe de Rangers part camper dans les bois. Un mystérieux tueur les décime les uns après les autres.

Rapport éventuel avec la série : 

Au milieu d’une série de ripoffs du vendredi 13 début 1980, ce film de tueurs-campeurs-dans-les-bois reste plus regardable que certains de ses homologues, bien qu’il ne manque de rien pour le faire ressortir. Mais ce qui sonne familièrement, c’est le camp «Redwood», le même nom que celui de 1984. Bien sûr, c’est un nom assez courant pour un camping, surtout en Californie (où cette saison aura également lieu), mais nous pouvons Je ne peux pas m’empêcher de me demander si c’est un clin d’œil subtil à ce thriller du camp de tueurs, qui est souvent oublié.

3 : Le Bal de l’horreur

Date de sortie : 18 juillet 1980 (1h 27min)
De : Paul Lynch
Avec : Mary Beth Rubens, George Touliatos, David Gardner plus
Genres : Epouvante-horreur, Thriller
Nationalité : Canadien

Synopsis :

Une petite fille meurt accidentellement des conséquences d’un jeu organisé par une bande de jeunes, qui décident de ne jamais révéler la vérité. Mais une ombre les a vu, et décide de se venger dix ans plus tard, à l’occasion du bal de fin d’année des gamins devenus de jeunes adultes…

Rapport éventuel avec la série :

Dans ce film classique, Jamie Lee Curtis et ses amis se font chasser par un tueur de masques de ski noir vengeant la mort d’une jeune fille des années auparavant. Et, il semblerait que nous aurons un boucher au look très similaire à Camp Redwood en 1984. Dans l’un de nos plus récents aperçus de la saison 9, un campeur se balance dans les bois, tout en ignorant avec bonheur que le personnage est noirci. chaud dans tous les noirs en été?) qui se cache derrière elle et peut-être American Horror Story a-t-il emprunté ce regard au meurtrier Alex Hammond de Prom Night.

4 : Massacre au camp d’été

Date de sortie : 18 novembre 1983
Durée : 1h 24min
De : Robert Hiltzik
Avec : Felissa Rose, Jonathan Tiersten, Karen Fields plus
Genre : Epouvante-horreur
Nationalité : Américain

Synopsis : 

Angela est envoyée dans un camp de vacances avec son cousin Ricky, très solitaire la jeune fille n’arrive pas à se lier d’amitié avec les autres adolescents. Mais petit à petit toutes les personnes qui se moquent d’Angela sont assassinées.

Rapport éventuel avec la série : 

Vous aimez Massacre au camp d’été. J’adore ce film. Son ton campy et son absurdité excessif sont légendaires. Et semblable à ce film, Ryan Murphy insuffle de la campeur à toutes ses émissions, en particulier AHS. Mais nous ne pouvons pas nier la représentation douteuse des transgenres d’Angela Baker qui pourrait ternir l’héritage de la fin emblématique du film, selon votre perception. C’est peut-être une des raisons pour lesquelles American Horror Story fait appel à la méga actrice Angelica Ross d’une autre émission produite par Ryan Murphy, Pose, qui sera le tout premier membre de la distribution transsexuelle d’AHS dans l’histoire de la série. Nous n’avons pas vu trop de représentation transsexuelle dans les slashers des années 80, et peut-être que Ryan Murphy et son équipe ont été inspirés pour résoudre ce problème lorsqu’ils se tournent vers ce sous-genre.

5 : La Cabane dans les bois

Date de sortie : 2 mai 2012 (1h 35min)
De : Drew Goddard
Avec : Kristen Connolly, Chris Hemsworth, Anna Hutchison plus
Genres : Epouvante-horreur, Thriller
Nationalité : Américain

Synopsis : 

Cinq amis partent passer le week-end dans une cabane perdue au fond des bois. Ils n’ont aucune idée du cauchemar qui les y attend, ni de ce que cache vraiment la cabane dans les bois…
Signé par deux maîtres de l’horreur, Joss Whedon et Drew Goddard, voici un film qui réinvente et repousse toutes les conventions du genre. Attendez-vous à découvrir un nouveau niveau de terreur…

Rapport éventuel avec la série : 

Dans l’un des tout premiers teasers qui nous ont été présentés qui a présenté certains des acteurs de la saison 9 dans leur costume des années 80, lors de ce qui semblait être des tests sur écran, certaines spéculations de fans ont tourné autour du fait que 1984 adopterait peut-être une approche plus méta, donnant plus à la saison des couches à travailler avec seulement 10 épisodes de découpage en tranches et de dés de campeurs. Nous avons tout lu, des théories d’un possible Big Brother / George Orwellian (qui nous a fait penser à La Cabane dans les bois) à l’idée que cette saison pourrait en fait concerner un casting et l’équipe de tournage d’un film de slasher des années 80 ( American Horror Story en a également fait un peu dans l’épisode 7 de la saison dernière.) Cependant, Leslie Grossman, membre de la distribution de 1984, a récemment insisté sur le fait que ce que nous avons vu dans ces teasers était des tests d’écran légitimes qui n’avaient rien à voir avec l’intrigue à venir. Elle a peut-être raison ou peut-être qu’elle essaie de nous enfumer sur la nouvelle saison.

6 : The Night Stalker

Date de sortie : Prochainement
De : Megan Griffiths
Avec : Lou Diamond Phillips, Bellamy Young, Alice Rietveld
Genres : Biopic, Policier, Drame
Nationalité : Américain

Synopsis : 

Biopic sur le tueur en série Richard Ramirez, coupable de 13 meurtres et de viols en série dans les années 80…

Rapport éventuel avec la série : 

Une autre chose que nous avons remarquée dans la bande-annonce ci-dessus mentionnée était un homme tenant un couteau courbé qui ressemblait énormément au tueur en série Richard Ramirez, qui terrorisait la grande région de Los Angeles au cours des étés 1984 et 1985. Si vous regardiez la saison 5, American Horror Story .Vous vous souviendrez peut-être que Ramirez est apparu dans l’épisode du souper «La nuit du diable». Peut-être que Ramirez entre également dans l’action et que nous verrons plusieurs tueurs cette saison? The Night Stalker, qui ressemble moins à un film d’horreur déclaré qu’à un biopic dramatique, raconte les cauchemars bien trop réels des meurtres odieux de Ramirez.

7 : Madman

Date de sortie : 1er janvier 1981 (1h 28min)
De : Joe Giannone
Avec : Gaylen Ross, Tony Fish, Harriet Bass …
Genre : Epouvante-horreur
Nationalité : Américain

Synopsis : 

Dans un camp d’été, des pré-adolescents sont attaqués par un tueur en série, « Madman Marz ».

Rapport éventuel avec la série : 

On ne sait toujours pas exactement combien de tueurs seront en liberté au Camp Redwood cette saison, mais quelques teasers ont laissé entrevoir diverses formes d’armes pouvant être utilisées pour anéantir ces campeurs, l’un des plus récents étant un véhicule abandonné. hache dans les bois. Qui pourrait oublier le fou Madman Marz du fou au fromage, avec ses cheveux déchaînés et sa sensibilité au maniement de la hache, que 1984 pourrait bien faire allusion à (ou se moquer de) dans ses remorques marketing.

8 : The Loreley’s Grasp

Date de sortie : 15 juin 1973 (1h 28min)
De : Amando de Ossorio
Avec : Tony Kendall, Helga Liné, Silvia Tortosa…
Genre : Epouvante-horreur
Nationalité : Espagne

Synopsis : 

La légendaire Loreley vit depuis des siècles dans une grotte sous le Rhin en Allemagne. Chaque nuit, quand la lune est pleine, elle se transforme en une créature ressemblant à un reptile désirant ardemment …

Rapport éventuel avec la série : 

Comme le souligne Ryan Turek, vice-président de Blumhouse, l’affiche officielle de 1984 présente une ressemblance frappante avec la couverture VHS de ce mashup B-movie. L’intrigue contient un élément de fantaisie plus (non) intentionnellement humoristique que votre slasher classique. Il est donc douteux que l’inspiration soit autre chose qu’esthétique. Mais, encore une fois, je ne mettrais jamais rien de passé dans American Horror Story , souvenez-vous de cette intrigue secondaire étrange de Asylum de la saison 2 …

9 : Carnage


Date de sortie : 8 mai 1981 (1h 31min)
De : Tony Maylam
Avec : Brian Matthews, Leah Ayres, Brian Backer plus
Genre : Epouvante-horreur
Nationalités : Américain, Canadien

Synopsis :

Au cours d’une colonie de vacances, une bande d’adolescents décide de se venger de leur moniteur Cropsy, particulièrement sadique avec eux. Mais la farce tourne mal et Cropsy est sévèrement brûlé. Cinq ans plus tard, sa soif de vengeance reste intacte. Il retourne alors sur les lieux du drame où séjournent de nouveaux adolescents…

Rapport éventuel avec la série :

Dans ce joyau de camp d’été sous-estimé qui est souvent éclipsé par la franchise, un groupe d’enfants et de conseillers se rassemble autour d’un feu de camp pour découvrir la légende de Cropsey, qui a été accidentellement brûlée vif après une bande de campeurs lui faisant une blague mortelle. lui. Un teaser récent de 1984 en témoigne en montrant un groupe de campeurs en train de faire la fête autour d’un feu tout en grillant des guimauves, avant qu’un couple ne s’éloigne et récupère la hache (RIP). Sans oublier, le synopsis officiel du premier épisode pourrait reflétez la blague aussi: «À mesure que (5 moniteurs de camp) s’adaptent à leur nouvel emploi, ils apprennent vite que la seule chose plus effrayante que les histoires de feu de camp, c’est que le passé vienne vous hanter. » conseillers de camp en 1984 paieraient-ils pour quelque chose d’horrible qu’ils ont fait dans le passé?

10 : Vendredi 13 (Franchise)

Vendredi 13 (Friday the 13th) est une série de film d’horreur américain composée de douze films de sous-genre slasher, une émission de télévision, de nombreux romans et autres bandes dessinées, des jeux vidéos ainsi que plusieurs produits dérivés.

La franchise se concentre principalement sur le personnage fictif imaginé par le scénariste du film original Victor Miller, connu aujourd’hui pour être le plus célèbre tueur au masque de hockey, Jason Voorhees. Jason s’était supposément noyé au camp Crystal Lake lorsqu’il avait onze ans à cause de la négligence des moniteurs qui firent l’amour au lieu d’encadrer les enfants correctement. Les années passèrent et tout le monde oublia le drame, mis à part sa mère, Pamela Voorhees (en). Pamela est allée jusqu’à déclencher des feux de forêt et même empoisonner l’eau du lac pour faire croire que le territoire du camp était maudit afin d’empêcher toute réouverture potentielle. Ils commirent la bêtise de décapiter sa mère devant ses yeux ce qui le poussa dans une folie meurtrière. Il décida par la suite d’éliminer toutes les personnes qui entreront à Crystal Lake afin de venger sa mère.

Le film original sorti en 1980 fût créé pour tirer profit du succès d’Halloween sorti deux années auparavant. L’histoire fût écrite par le scénariste Victor Miller et la réalisation a été octroyée à Sean S. Cunningham. Les films ont rapporté plus de 500 millions de dollars de recettes au box-office mondial. C’était la franchise horrifique la plus rentable au monde jusqu’à la sortie du nouvel Halloween en 2018, plaçant celle-ci devant Vendredi 13.

Frank Mancuso Jr. a également développé une série télévisée après la sortie du sixième chapitre de la franchise (Vendredi 13, chapitre VI : Jason le mort-vivant) qu’il nomma Vendredi 13. Elle n’était reliée à aucun personnage, aucun cadre de la franchise mais était basée sur la même idée de malchance et malédiction qu’a symbolisée la série de films.

Par la suite, alors que Paramount Pictures possédait encore les droits de licence, quatre films ont été adaptés en roman. Lorsque la franchise a été vendue à New Line Cinema, Cunningham est revenu pour superviser deux films supplémentaires en plus du crossover entre Freddy et Jason. Sous la supervision de New Line Cinema, treize nouvelles et diverses bandes dessinées mettant en vedette le tueur au masque de hockey ont été publiées.

Bien que les films n’aient pas été reçus positivement de la part des critiques professionnelles, la franchise est tout de même considérée comme l’une des franchises les plus médiatisées et les plus prospères en Amérique, non seulement pour son succès mais aussi pour les nombreux produits dérivés qui en découlent1. La popularité de la franchise a généré une base de fans qui ont eux-mêmes créé des « fans films » en façonnant la réplique des costumes de Jason et même en tatouant leurs corps d’oeuvre provenant de la saga. Le masque de hockey de Jason est devenu aujourd’hui l’une des images les plus reconnaissables de l’horreur et de la culture populaire2.

Rapport éventuel avec la série : 

Il va sans dire que cette saison d’American Horror Story n’existerait probablement pas sans l’influence du parangon du camp d’été de Sean S. Cunningham (et de ses innombrables suites). bois à un tueur traque sa proie vêtue de bikini dans le lac hurle Camp Crystal Lake et Jason Voorhees. Et comme la franchise par excellence slasher connue pour punir ses victimes pour « faire l’amour pendant que ce jeune garçon se noie! », Le thème de la luxure serait parfaitement lié à la théorie de longue date des fans d’AHS selon laquelle chaque saison de la série représente jusqu’à maintenant l’un des 9 enfer, dans lequel 1984 représenterait le cercle II, la luxure

Source : Julieann Stipidis

 

 

 

Frere Yannick
A propos Frere Yannick 445 Articles
Grand passionné de Films d'horreur et fantastique depuis des décennies Fait partie du Projet : Court métrage de Darkmovies en tant que scénariste et réalisateur ainsi que de la création d'un futur projet ayant avoir avec le cinéma d'horreur en Belgique .

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*