5 films d’horreur et science fiction cultes des années 50 à découvrir

Comme tout dans la culture pop, l’horreur est cyclique. La popularité des sous-genres augmente et diminue, de sorte que différentes époques sont connues pour différents types d’horreur. Pour prendre certains des exemples les plus évidents, les années 1930 sont connues pour les films de monstres, les années 1980 sont connues pour les slashers et les années 2000 sont connues pour les terribles remakes de classiques bien-aimés. Il en a presque toujours été ainsi, il n’est donc pas surprenant qu’un sous-genre particulier ait tellement dominé le monde de l’horreur des années 1950 que la décennie en soit devenue presque synonyme : de l’horreur de science-fiction.

Cette époque était remplie d’invasions extraterrestres, de monstres géants et / ou mutés par des essais nucléaires, et de tout ce que les cinéastes pourraient éventuellement fonder sur quelque chose ressemblant même de loin à la vraie science, donc bien que ce ne soient pas les seuls films d’horreur réalisés dans le 1950, ce sont sans conteste ceux que la plupart des gens associent à cette décennie.

Bien sûr, ils ne frappent pas les téléspectateurs modernes de la même manière qu’ils frappent leur public d’origine, mais ils compensent leurs frayeurs datées avec une narration incroyable. Il y a une raison pour laquelle bon nombre de ces films ont duré sept décennies, donc si vous n’êtes pas familier avec cette époque de l’histoire du genre, vous devez changer cela. À l’heure actuelle. Pour vous aider à démarrer, j’ai compilé une liste de cinq de mes films d’horreur de science-fiction préférés des années 1950, alors plongeons-y et jetons un coup d’œil à certaines des délicieuses friandises cinématographiques que cette décennie a à nous offrir.

voir aussi : Notre sélection de films d’horreur cultes des année 70’S

1 : La chose d’un autre monde

Tout d’abord, nous avons le joyau de 1951 : La chose d’un autre monde. De nos jours, ce film est probablement le plus célèbre pour avoir été refait dans The Thing de John Carpenter, mais même s’il a été dépassé et éclipsé par son remake, il s’agit toujours d’un véritable classique à part entière. Il s’agit d’un équipage militaire qui découvre un extraterrestre gelé dans la glace arctique, et quand la chose dégèle, elle se réveille et se déchaîne mortellement.

À première vue, le film peut ressembler à une autre créature avec un monstre qui vient simplement de l’espace, mais il y a beaucoup plus dans ce film que le simple synopsis de l’intrigue. C’est un peu une combustion lente, donc cela ne nous plonge pas dans le territoire des films de monstres dès le départ. Au lieu de cela, le film prend son temps pour mettre en place ses personnages et leur combat inévitable pour la survie contre l’extraterrestre titulaire, et tout ce qui concerne cette configuration est super bien fait.

Plus particulièrement, le rythme est à peu près parfait, les personnages se sentent comme de vraies personnes et le mystère derrière leur grande découverte est assez intrigant, donc vos yeux seront collés à l’écran bien avant que la chose ne se réveille et ne passe à l’attaque. Ensuite, lorsque l’horreur reprend enfin, le film parvient à maintenir le même niveau de qualité tout au long du parcours. Tout ce qui se passe bien dans la première moitié se poursuit également dans la seconde moitié, et cela ajoute également une horreur vraiment cool en plus du drame humain intrigant.

C’est à peu près la recette parfaite du succès, il n’est donc pas étonnant que John Carpenter ait voulu refaire La chose d’un autre monde (The Thing from Another World). Ce n’est pas seulement l’un des meilleurs films d’horreur de science-fiction des années 1950. C’est l’un des meilleurs films d’horreur jamais réalisés, donc même s’il n’est pas aussi bon que le remake de Carpenter, c’est toujours un must absolu pour tout fan de cinéma de genre classique.

La chose d'un autre monde | 23 janvier 1952 (France) Synopsis: Des scientifiques et des militaires américains repoussent un organisme extra-terrestre assoiffé de sang dans un avant-poste isolé de l'arctique.
Pays: États-UnisLangues: Anglais

2 : La Guerre des mondes

Comme vous pouvez probablement le deviner, La guerre des mondes est une adaptation du roman bien-aimé de H. G. Wells du même nom, mais il change le décor de l’Angleterre de l’époque victorienne à la Californie des années 1950. Comme le livre, il s’agit d’une invasion extraterrestre que l’humanité est incapable d’arrêter, et à mon avis, c’est la meilleure version cinématographique de cette histoire classique.

Alors, qu’est-ce qui rend ce film si génial? Eh bien, il y a quelques choses. Pour commencer, il présente certains des meilleurs effets spéciaux de toute la décennie. Bien sûr, ils ont l’air un peu démodés aujourd’hui, mais ils étaient de premier ordre à l’époque. Enfer, même maintenant, ils sont encore assez impressionnants compte tenu des limitations technologiques des années 1950, donc si vous êtes un fan de grands effets pratiques, je pense que vous allez vraiment apprécier ce film.

Deuxièmement, et tout aussi important, La guerre des mondes fait également un travail incroyable en renforçant sa menace extraterrestre au rythme parfait. Au début, vous n’êtes pas tout à fait sûr de ce qui va se passer, mais au fur et à mesure que l’histoire se poursuit, vous réalisez rapidement que vous assistez à une invasion mortelle. Ces extraterrestres sont sérieux, et même si l’humanité essaie de riposter, il devient vite clair que nous sommes terriblement dépassés.

Cette progression d’un accident de météore apparemment inoffensif à une domination mondiale incontestée est fascinante à regarder, et les effets spéciaux primés lui donnent vie de manière saisissante. C’est le mariage parfait d’une excellente idée avec une exécution tout aussi excellente, donc si vous cherchez à vous lancer dans l’horreur de la science-fiction des années 1950, La guerre des mondes doit absolument figurer sur votre liste de films à découvrir.

La Guerre des mondes | 23 décembre 1953 (France) Synopsis: Une petite ville de Californie est attaquée par des martiens qui y débutent leur conquête du monde.
Pays: États-UnisLangues: Anglais, Espagnol

3 : L’Étrange Créature du lac noir

L’Étrange Créature du lac noir est souvent regroupée avec des films comme Dracula et Frankenstein, de sorte que la plupart des gens pensent à tort qu’il a été réalisé dans les années 1930 ou 1940. Cependant, contrairement à la croyance populaire, il est sorti en 1954. Il est regroupé avec ces autres classiques car il s’agit d’un vieux film de monstre universel, mais il représente une autre époque du cinéma pour le studio. Néanmoins, ce film a une qualité durable similaire à celle-ci, donc même s’il ne faisait pas vraiment partie de la première vague de succès d’horreur d’Universal, il mérite tout de même plus que sa place à leurs côtés dans le panthéon des classiques de genre intemporels.

Presque tout dans ce film est presque parfait.La meilleure chose à ce sujet est la créature titulaire, communément appelée Gill-man. C’est un humanoïde amphibie qui vit au plus profond de la forêt amazonienne et, contrairement à beaucoup de monstres aujourd’hui, il n’est pas vraiment méchant. C’est juste un animal qui s’occupe de ses propres affaires dans son habitat naturel, et les personnages humains sont ceux qui s’immiscent sur son territoire. Vous ne pouvez pas vraiment lui reprocher d’être agressif, donc malgré sa réputation menaçante dans la culture pop aujourd’hui, il est en fait l’un des monstres les plus sympathiques du panthéon de l’horreur.

Cela seul fait de L’Étrange Créature du lac noir (Creature from the Black Lagoon) bien plus qu’un simple long métrage de créature peint par numéros, et lorsque vous le combinez avec tout le reste, le film devient correct, y compris ses personnages crédibles, sa belle cinématographie sous-marine et ses moments de tension / suspense captivants. , il devient sans doute le meilleur film d’horreur de science-fiction des années 1950.

L'Étrange Créature du lac noir | 13 avril 1955 (France) Synopsis: Une bête étrange préhistorique se tapie aux profondeurs de la jungle amazonienne. Un groupe de scientifiques essaie de capturer l'animal afin de le ramener à la civilisation au nom de la rec... Tout lire
Pays: États-UnisLangues: Anglais, Espagnol

4 : Des monstres attaquent la ville

Vous pourriez vous attendre à ce que ce soit juste une autre fonctionnalité de créature ringard, mais croyez-moi, c’est en fait l’un des meilleurs films d’horreur de science-fiction des années 1950. Il s’agit d’une ville assaillie par un groupe de fourmis géantes irradiées, et lorsque deux jeunes reines s’envolent pour former leurs propres colonies, une recherche nationale pour elles et leurs nids s’ensuit.

Il y a beaucoup à aimer dans ce film, comme ses monstres amusants, ses personnages sympathiques et son suspense passionnant, mais à mon avis, la meilleure chose à ce sujet est le mystère qui entoure les fourmis géantes. Vous voyez, le film commence par une série de morts déconcertantes, mais il ne vous dit pas ce qui se cache derrière ces tragédies. Tout ce que vous savez, c’est qu’ils se sont produits dans des circonstances très étranges, et plus vous en apprenez à leur sujet, plus cette situation devient déroutante.

C’est un mystère absolument fascinant, et chaque fois que ce mystère s’approfondit, il vous attire de plus en plus. Vous ne pouvez pas vous empêcher de vouloir savoir ce qui se passe ici, donc vos yeux seront collés à l’écran tout le temps. Ensuite, lorsque le film tire le rideau et révèle ses secrets, vous êtes déjà totalement accro, vous devrez donc voir comment se déroule le reste de l’histoire.

C’est une excellente structure narrative, et lorsque vous la combinez avec les autres forces du film, cela en fait sans doute le meilleur film d’insectes géants de la décennie. C’était un incontournable de mon enfance (oui, j’ai grandi en regardant des films d’horreur comme les enfants normaux regardent des films Disney), et c’est toujours l’un de mes préférés maintenant que je suis un adulte, donc si vous ne les avez jamais vus !, Je vous recommande vivement d’y remédier le plus rapidement possible.

Des monstres attaquent la ville | 3 juin 1955 (France) Synopsis: The earliest atomic tests in New Mexico cause common ants to mutate into giant man-eating monsters that threaten civilization.
Pays: États-UnisLangues: Anglais

5 : L’homme qui rétrécit

Enfin et surtout, nous avons le joyau de 1957 L’homme qui rétrécit. Comme son nom l’indique, ce film parle d’un homme nommé Scott qui commence à rétrécir après avoir été exposé à un brouillard radioactif. Au début, ses vêtements sont juste un peu amples, mais à la fin du film, il devient si petit qu’il doit affronter une tarentule (de taille normale) dans un combat à mort.

C’est une histoire vraiment tragique, et le film fait un excellent travail pour montrer à quel point l’étrange état de Scott pèse sur lui. Cela le fait se sentir moins un homme et moins un être humain, et c’est absolument déchirant. Vous ne pouvez pas vous empêcher de ressentir pour le pauvre gars, alors vos yeux seront collés à l’écran pendant que vous le regardez se réduire à presque rien.

En plus de cette horreur existentielle déchirante,L’homme qui rétrécit (The Incredible Shrinking Man) présente également l’une des scènes «homme contre insecte» les plus cool de l’histoire du cinéma. Le combat de Scott avec la tarentule est passionnant et plein de suspense, et bien que les effets soient évidemment datés, ils sont toujours assez impressionnants si l’on considère que le film a été réalisé il y a près de 70 ans.

Lorsque vous mettez tout cela ensemble, vous n’obtenez pas seulement l’un des films d’horreur de science-fiction les plus uniques des années 1950. Vous obtenez également l’un des meilleurs, donc même s’il n’a pas le genre de frayeurs que nous associons normalement au genre, il contient néanmoins un lourd coup de poing émotionnel qui vous restera bien après le début du générique.

L'homme qui rétrécit | 17 mai 1957 (France) Synopsis: Après avoir été exposé à un ensemble de radiations et d'insecticides, Scott Carey se met à rétrécir face à une médecine incapable de l'aider.
Pays: États-UnisLangues: Anglais

Votre Vote
Votez pour ce film/article
[Total: 2 Average: 4]
A propos Giarrusso Flavia 501 Articles
Passionnée de films d'horreur depuis de longues années .....qui aime fouiner a chercher le top en matière d'actualité. Fait partie du Projet : Court métrage de Darkmovies en tant que scénariste

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire