Annabelle : La Maison du mal pourrait nous apporter de nouveaux Spin Off



Cette semaine voit la parution du septième volet de l’univers Conjuring. Toute crainte d’essoufflement de la franchise est rapidement dissipée par cette dernière entrée qui propose une armée de monstre à toute volée dans une maison hantée. Annabelle : La Maison du mal prouve qu’il reste encore beaucoup de vie (et de mort) dans l’univers du cinéma d’horreur de James Wan, qui ouvre encore plus largement les portes du musée Warrens. La troisième entrée de la série Annabelle, dirigée par Gary Dauberman, auteur de longue date et premier réalisateur, se déroule entre The Conjuring et The Conjuring 2. Patrick Wilson et Vera Farmiga reprennent leurs rôles de Ed et Lorraine Warren. Mais les Warrens plus âgés prennent un siège arrière cette fois-ci et c’est leur fille, Judy (Mckenna Grace), et ses deux gardiennes Mary Ellen (Madison Iseman) et Daniela (Katie Sarife) qui se trouvent l’objet d’attention surnaturelle indésirable de Annabelle et un une foule de maux que le démon a lâchés.

À travers Tl’univers Conjuring, New Line construit un catalogue de monstres pour rivaliser avec celui de l’âge d’or d’Universal. Déjà hôte d’Annabelle, de La Sœur, de l’homme tordu et de La Llorona, New Line nous présente plusieurs nouvelles forces du mal dans Annabelle : La Maison du mal, chacune avec sa propre mythologie digne des films dérivés de cette franchise en expansion constante. Dauberman a récemment déclaré au Hollywood Reporter que «nous ne considérons aucun d’eux comme une rampe de lancement pour le prochain film. Nous espérons que le public réagira de manière à pouvoir raconter d’autres histoires, mais ce n’est pas la raison pour laquelle ce film existe. »Alors, si Annabelle : La maison du mal existe selon ses propres conditions et ne veut pas monter d’autres films, elle séduit avec la possibilité pour plus d’histoires.

La mariée

Les mariées sont monnaie courante dans l’horreur. De Frankenstein et Dracula à ceux qui sont plongés dans l’horreur gothique, il existe depuis longtemps un intérêt pour le personnage féminin en ce qui devrait être l’un des jours les plus heureux de sa vie et pour l’entraîner vers la tragédie et l’horreur. Un des nouveaux objets maudits que nous avons découverts dans la salle des artefacts du Warren est une robe de mariée. On dit que la robe pousse celui qui la porte dans une frénésie violente, et le spectre (Natalia Safran) brandissant un couteau d’un précédent propriétaire est une menace persistante dans le film. C’est un personnage qui se sent taillé sur mesure pour sortir de l’un de ses dérivés, un personnage qui prend peut-être l’horreur sous les tropiques comédies de mariages romantiques. De plus, l’idée d’une fiancée entraînée par la soif de sang à son mariage et attaquant férocement des invités est un scénario bien trop ambitieux pour être laissé de côté. Avec le film d’horreur centré sur la robe, In Fabric, qui fait le tour du festival et reçoit des éloges, je ne peux pas imaginer que ce sera trop longtemps avant que New Line ne dise oui à sa propre robe.

Le passeur

L’ajout le plus terrifiant à l’univers Conjuring est The Ferryman ( Le Passeur ), un tueur en série charon-esque qui a placé des pièces de monnaie sur les yeux de ses victimes et qui aurait emmené leurs âmes dans les enfers. Son retour au pays des vivants est à l’origine des moments les plus sidérants, ses pièces lui ouvrant la voie. Dauberman passe beaucoup de temps à construire ce personnage à travers les dossiers des Warrens, et The Ferryman devient presque aussi central pour Annabelle : La Maison du mal que Annabelle elle-même. Cela rappelle tout à fait la manière dont Wan a utilisé The Nun dans The Conjuring 2. L’un des aspects intéressants de la mythologie du personnage est que les photographies dans les dossiers montrent que l’une des premières victimes de The Ferryman ressemble exactement à Mary Ellen. Dauberman a expliqué à THR que «la raison pour laquelle [le Ferryman] est là est parce que je pensais que la frayeur pourrait être une frayeur vraiment cool, et que certaines sont compatibles avec la trame de fond de Mary Ellen que j’ai eue tôt». Je verrai plus de cette histoire dans un spin-off de Ferryman, dans lequel Madison Iseman reviendra, bien que ce soit un personnage différent.

Loup-garou démon

Les loups-garous sont devenus un peu banals dans le domaine de l’horreur. Comme les vampires, ils sont surexposés, non seulement à cause des films d’horreur, mais aussi à la télévision, des romans et des bandes dessinées dans une variété de genres. Ils se sont moqués de nous comme de gags comiques et d’intérêts romantiques, et c’est une tâche difficile que de rendre un loup-garou effrayant à nouveau. Sans parler des effets, le travail peut créer des résultats mitigés. Cependant, Annabelle : La Maison du mal parvient à ramener un niveau de peur chez le loup-garou en le rendant une force démoniaque non liée à l’une des règles que nous avons fini par associer aux loups-garous au cours des siècles. La plus fantastique des créatures du film, ce démon-loup-garou s’enracine dans la réalité du travail de Warrens. Alors que les Warrens sont mieux connus pour leur gestion des biens démoniaques et des esprits maléfiques, leur travail à la fin des années 80 les conduisit à Southend, en Angleterre, où ils affirmèrent avoir exorcisé un démon loup-garou d’un menuisier nommé Bill Ramsey. Annabelle : La Maison du mal a clairement progressé dans la chronologie de certains de ces événements, mais il existe maintenant un espace pour les loups-garous au sein de The Conjuring

En tout cas l’univers Conjuring nous réserve encore pas mal de surprises …..



Frere Yannick
A propos Frere Yannick 738 Articles
Grand passionné de Films d'horreur et fantastique depuis des décennies Fait partie du Projet : Court métrage de Darkmovies en tant que scénariste et réalisateur ainsi que de la création d'un futur projet ayant avoir avec le cinéma d'horreur en Belgique .

1 Rétrolien / Ping

  1. DarKMovies ⋆ Regardez le terrifiant court métrage ‘The Dollmaker’

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*