Ça : Chapitre deux, Les plus grands changements par apport au livre de Stephen King

Même s’il s’agissait d’un succès retentissant et que les deux films ont énormément de succès au box-office et sont appréciés par les fans du roman de King, Ça, les changements apportés par le réalisateur Andy Muschietti ont fait l’objet de beaucoup de discussions après la sortie du film. Certains ont débattu pour savoir si ses changements rendaient l’histoire générale meilleure ou pire. Il semble y avoir une panoplie de réponses à cet égard, mais la plupart du temps, les gens ont beaucoup de respect pour les sources, le roman de King restant l’une de ses œuvres les plus emblématiques et les plus populaires.

Ça Chapitre deux : a subi quelques modifications mineures, mais trois modifications majeures se sont dégagées car elles ont changé non seulement l’histoire, mais également la portée et la tradition de l’univers.

STAN URIS N’A PAS LAISSE DE LETTRES

À certains égards, le changement le plus important et le plus émotionnel du film concernait la façon dont le club des Losers a géré le suicide de son ami, Stanley Uris. Stan (Andy Bean) réagit de la même manière que tous les autres perdants dès qu’il reçoit l’appel de Mike Hanlon (Isaiah Mustafa) qui l’implore de revenir à Derry comme ils l’avaient promis, car il croit que Pennywise est revenu. Les autres perdants sont également terrifiés par la perspective d’une nouvelle bataille, en particulier 27 ans plus tard. Stan prend la décision, immédiatement après l’appel, de se suicider. Son épouse, Patricia, le trouve dans la baignoire avec « Ça » peint dans son propre sang.

Dans le livre, c’est la seule explication donnée pour son suicide. L’histoire de Stan est principalement racontée par le biais de sa femme, la narration de Patricia. Dans le film, Stan écrit à chaque perdant  ainsi que sa femme : une lettre expliquant pourquoi il a fait ce qu’il a fait. Il avait trop peur pour y faire face à nouveau, mais savait qu’il devrait partir autrement et pensait qu’il serait leur maillon faible et qu’il pourrait potentiellement les mener tous à leur perte. Stan « s’est enlevé du tableau. »

LES ‘DEADLIGHTS’ DONNENT LES VISIONS DE BEVERLY

Les ‘Deadlights’ sont une partie importante  de l’univers de Stephen King en général, ayant des liens avec The Shining et The Dark Tower. Dans Ça Chapitre un, Beverly (Sophia Lillis) se retrouve face aux Deadlights, qui brillent dans ses yeux et la mettent en transe. Selon le livre, une rencontre comme celle-ci avec les Deadlights tuera quelqu’un ou le rendra fou. Elle est sauvée des Deadlights par le baiser de Ben (Jeremy Ray Taylor), qui la ravive. À l’âge adulte, Beverly (Jessica Chastain) finit par être hantée par la vision de la mort de ses amis alors qu’elle était loin de Derry. Elle ne se souvient pas de ces visions avant de retrouver le club des perdants. Ça Chapitre deux commente ses visions et les utilise même comme point principal de l’intrigue pendant que les losers se préparent pour leur combat final. Beverly n’a pas de visions dans le livre et ne s’est jamais penchée sur celles-ci.

LE FILM A CHANGÉ LE RITUEL DE CHÜD

Le rituel de Chüd est ce qui le tuera définitivement. Mike a passé des années à chercher comment tuer le système informatique, puisqu’il était le seul perdant à rester à Derry. Le rituel de Chüd demande aux perdants de collecter des objets de leur enfance et de les sacrifier pour piéger Pennywise dans un vase que Mike a volé à une tribu amérindienne locale. Dans le film, le rituel expose les Deadlights et chaque perdant doit subir sa propre attaque individuelle contre Pennywise avant de le combattre ensemble, ce qu’ils font en le narguant et en le faisant « se sentir petit ». Puisque Pennywise se nourrit de peur, les perdants déduisent que l’intimidation est efficace, ce qui est le cas, et ils lui brisent le cœur. Dans le livre, c’est le rituel de Chüd qui le tue réellement. Le club des losers effectue le rituel une fois comme un enfant et à nouveau comme un adulte. Au cinéma, ils n’apprennent le rituel qu’à l’âge adulte.

Frere Yannick
A propos Frere Yannick 488 Articles
Grand passionné de Films d'horreur et fantastique depuis des décennies Fait partie du Projet : Court métrage de Darkmovies en tant que scénariste et réalisateur ainsi que de la création d'un futur projet ayant avoir avec le cinéma d'horreur en Belgique .

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*