Critique de film : AquaSlash



Résumé du film AquaSlash : Le parc aquatique de Wet Valley accueille le temps d’un week-end des lycéens venus fêter l’obtention de leur diplôme. Les hormones au maximum, les adolescents déchaînent leur libido, allant jusqu’à coucher avec le personnel. Mais, dans la frivolité générale, un meurtrier ganté piège les tunnels de descente d’eau, déterminé à verser un sang chloré. 

Ressenti : l’écrivain / réalisateur Renaud Gauthier commence comme un slasher classique. Un couple de jeunes qui travaillent au parc aquatique Wet Valley décident de rester après les heures et de faire l’amour dans le parc, mais leur rendez-vous est perturbé et puis ils sont démembrés , lorsque quelqu’un se présente avec une machette. À ce stade, la plupart des téléspectateurs seront assis et s’attendront à voir ce fou maniant des machettes faire beaucoup plus de traque et de meurtres au cours du film … Mais ce n’est pas ce que Gauthier livre. Les téléspectateurs devront attendre 50 minutes avant que le film n’offre plus du genre de fans de slasher effrayants. Cela ne veut pas dire que personne ne meurt dans ces 50 minutes, mais que le film ne répond pas aux normes slasher pendant cette période.

La plupart des personnages sont membres de la promotion de Valley Hills High 2018, et ils célèbrent leur graduation avec une fête d’un week-end au parc aquatique. Suivre ce groupe sans avoir à s’arrêter pour une série de scènes de meurtre permet à Gauthier de rendre la plupart du film plus proche d’une comédie sexuelle des années 80 que d’un slasher des années 80. Les jeunes femmes jouent leurs scènes en bikinis, il y a un lave-auto en bikini, les seins à l’air et enduits de peinture fluorescente lors d’une rave, les personnages sont en quête de se connecter (avec l’un d’eux cherchant à perdre sa virginité).

Il y a beaucoup de drame de personnage au milieu de ces manigances. Le personnage principal est Josh (Nicolas Fontaine), qui est dans un groupe qui a été réservé pour jouer un rock des années 80 dans le parc (et ils interprètent une reprise des “Sunglasses at Night” de Corey Hart à un moment donné), et il a l’intention de se remettre avec son ex Kimberley (Lanisa Dawn), qui travaille au parc et sort avec son collègue Tommy (Paul Zinno). Nous passons également beaucoup de temps sur les relations compliquées qui existent entre le propriétaire du parc Paul (Nick Walker); son épouse Priscilla (Brittany Drisdelle), qui est une sorte de légende à Valley Hills High; Alice (Madelline Harvey), la petite amie adolescente de Paul. et les hommes avec lesquels Priscilla s’implique, comme le riche père de Josh, Michael (Howard Rosenstein).

Bien que l’accent sur le caractère soit généralement louable, l’inconvénient d’AquaSlash à consacrer autant de temps à la vie personnelle de ces personnes est que je n’ai trouvé aucun d’entre eux particulièrement sympathique. Je me fichais de leur vie amoureuse, et il y a tellement de personnages qui courent que j’ai parfois l’impression de perdre de vue qui était qui. Il y a des informations importantes à ramasser pendant tout cela, mais je serais surpris si des téléspectateurs se soucieraient vraiment de savoir si Josh et Kimberley vont vivre heureux pour toujours.

Pour la plupart de son temps de fonctionnement, il serait facile de simplement annuler AquaSlash. Ce tronçon de 50 minutes a une valeur de divertissement, bien sûr, mais il n’y a pas grand-chose à faire pour que le film mérite d’être recommandé. Mais nous arrivons au moment où les fans de slasher attendent, et Gauthier fait quelque chose de plus intéressant et unique que de simplement faire courir le parc avec une machette. Le tueur dans ce film décide d’insérer des lames entrecroisées dans l’un des toboggans aquatiques juste avant que le parc organise une compétition qui obligera les concurrents à descendre les toboggans en équipe. Une fois que les gens commencent à descendre la diapositive dans laquelle se trouvent ces lames, le film offre une séquence d’effusion de sang et de folie qui dure plusieurs minutes, et cette séquence vaut au film une recommandation. Lorsque les gens claquent dans ces lames, les effets gore sur l’affichage sont très impressionnants, et les morts dans cette séquence valent la peine d’attendre.

Ce n’est pas souvent que je recommanderais un film basé sur une séquence, mais cela aide que celui-ci soit très court.Vous n’avez pas besoin d’investir beaucoup de temps pour être récompensé par ces tueries de diapositives.

Infos sur le film :

Titre : AquaSlash
Date de sortie initiale : 29 juillet 2019
Réalisateur : Renaud Gauthier
Scénario : Renaud Gauthier
Producteur : Pierre-Alexandre Bouchard

Note : ./5 – Note DM 3.5/5 / Critiques

Bande Annonce :



Frere Yannick
A propos Frere Yannick 644 Articles
Grand passionné de Films d'horreur et fantastique depuis des décennies Fait partie du Projet : Court métrage de Darkmovies en tant que scénariste et réalisateur ainsi que de la création d'un futur projet ayant avoir avec le cinéma d'horreur en Belgique .

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*