Critique de film : Le Bal de L’horreur 2



Résumé du film Le Bal de L’horreur 2 – Hello Mary Lou : En 1957, Mary Lou Maloney, reine du bal de promo du lycée Hamilton, est tuée dans un accident causé par Bill, son petit ami. 30 années plus tard, l’esprit de Mary Lou revient d’entre les morts pour se venger en prenant possession du corps d’une étudiante…

Ressenti : Agréablement surpris par ce Bal de l’horreur 2 qui n’a certes rien à voir avec Prom Night premier du nom , et qui se différencie de celui-ci en mêlant au côté slasher une bonne dose de fantastique en un efficace mélange .
Malgré ses personnages un peu clichés et quelques seconds rôles que l’on ne sent pas très à l’aise ( avec également un Michael Ironside assez juste par contre dans son rôle) , cette série B à l’intrigue un peu classique mais traitée de façon originale renvoie directement à toutes ces bonnes pellicules des années 80 qui conservent leur charme fou. Beaucoup plus fun et fantastique donc, décomplexé aussi que son prédécesseur, plusieurs hommages aux classiques du genre comme l’Exorciste ou les Griffes de la Nuit seront mis en avant , jusqu’aux noms de famille de certains personnages empruntés à des realisateurs de films d’horreur confirmés, références qui ne laisseront pas les amateurs indifférents…

Ce pur divertissement sans prétentions, agrémenté d’un soupçon d’érotisme et de quelques scènes légèrement gores ,en font finalement une œuvre plus que sympathique à découvrir ou redécouvrir pour tous les fans du genre .

Titre : Le Bal de L’horreur 2 – Hello Mary Lou (1987)
Date de sortie initiale : 11 mai 1987
Réalisateur : Bruce Pittman
Série de films : Prom Night Series
Scénario : Ron Oliver
Budget : 2,5 millions CAD

Note : 7/10 – Note DM 7/10 Critiques

Bande Annonce :



Stéphane Kozubek
A propos Stéphane Kozubek 4 Articles
Amateur de films de tous styles et époques depuis une trentaine d 'années, avec une affection particulière pour le cinéma d'horreur . De celui des années 70/80 (la meilleure période pour moi) aux productions actuelles en passant par les films d'exploitation , il reste mon essentielle passion avec toujours la même envie de l 'étudier et le partager .

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*