Critique de Films d'Horreur

Critique de film : Le Croque Mitaine (2023)

Last Updated on 30 août 2023 by Frere Yannick

blank

Résumé du film Le Croque Mitaine (2023) : Sadie Harper, une jeune lycéenne, et sa petite sœur Sawyer sont encore sous le choc de la mort récente de leur mère. Dévasté par sa propre douleur, leur père Will, thérapeute de profession, ne leur prodigue ni le soutien ni l’affection qu’elles tentent de lui réclamer. Lorsqu’un patient désespéré se présente à l’improviste à leur domicile pour demander de l’aide, celui-ci fait entrer avec lui une terrifiante entité s’attaquant aux familles et se nourrissant de leurs plus grandes souffrances.

blank

Ressenti :  Le Croque Mitaine est basé sur une petite nouvelle des années 1970, dans laquelle un thérapeute (Chris Messina, bien connu pour ses nombreuses scènes de nu dans d’autres films, notamment Digging For Fire et 28 Hotel Rooms) et ses deux filles sont poussés à l’extrême lorsque le médecin reçoit dans son cabinet la visite d’un nouveau patient soupçonné d’avoir assassiné ses deux propres enfants. Les filles sont déjà traumatisées au plus haut point par la mort récente de leur mère dans un accident de voiture indéterminé. L’homme se pend, laissant les filles effrayées à l’idée qu’un monstre les attend dans leur placard avant que le psy ne puisse finir d’appeler la police.

Le reste du film est constitué d’une variété de clichés, y compris des bruits effrayants, des planchers qui grincent, des respirations lourdes qui ne sont pas réellement présentes, des aperçus dans l’ombre de choses qui se passent dans la nuit, et d’autres choses de ce genre. Le réalisateur incompétent Rob Savage est plus intéressé par l’enregistrement du plus grand nombre possible de jump scares fabriqués que par l’élucidation de phénomènes inquiétants ou la création d’une histoire convaincante. Le résultat final est un film d’horreur illogique et dépourvu des deux composantes essentielles de tout film de monstres réussi : une intrigue captivante qui maintient l’intérêt et un moment “aha !” satisfaisant à la conclusion qui vous laisse un sentiment de satisfaction.

blank

Dans ce chef d’oeuvre soporifique toutes les tentatives pour apaiser les inquiétudes des enfants aboutissent à des rires plutôt qu’à des frissons. (Le père ignorant en vient à la conclusion que l’inquiétude de ses filles à l’idée d’un monstre dans leur placard est due au fait qu’elles ont “fumé trop d’herbe”, bien que l’une d’entre elles ait huit ans). Il n’y a aucune tentative d’examiner ou de justifier les atrocités commises. L’entité est-elle le fantôme de leur mère décédée ou l’esprit du patient fou suicidaire qui est entré par hasard dans leur maison ? Que veut le monstre, dans chaque cas ? Comment se fait-il qu’il apparaisse simultanément dans autant d’endroits ? Si c’est le cas, combien y en a-t-il ? Pourquoi les gens crient-ils, mais personne ne semble les entendre ? que de questions en suspend et sans réponses

Lorsque le véritable monstre apparaît enfin, c’est le genre de monstre crachant du feu avec de nombreuses langues dégoulinant de sang que seul le fan le plus dévoué et le plus acharné de films d’horreur trouverait intriguant. Les effets spéciaux ne donnent pas la chair de poule, le jeu des acteurs est uniformément médiocre et lorsque le vrai monstre apparaît enfin, c’est le genre de monstre que seul l’amateur de films d’horreur le plus dévoué et le plus acharné trouverait intéressant. Une meilleure bande dessinée aurait pu résulter de l’expansion d’une expérience de Stephen King en quelque chose de significatif, ou, mieux encore, de la laisser totalement de côté.

blank

Pour résumer : Le Croque Mitaine est un autre film d’horreur qui n’existe que dans le but de capitaliser sur les gribouillis sans fin de l’auteur Stephen King. C’est une perte de temps inutile, mal orientée et complètement absurde et surtout d’un ennui mortel , a conseiller aux personnes qui ont des insomnies comme suppositoire .

Complément d’infos :

Voir nos Critiques de films

Bande Annonce :

blank

Frere Yannick
Grand passionné de Films d'horreur et fantastique depuis des décennies Rédacteur, Critique, Webmaster ainsi que de la création de futurs projets et évènements ayant rapport avec le cinéma d'horreur en Belgique .

Laisser un commentaire