Critique de film : My soul to take (2010)

Résumé du film My soul to take (2010)  : Dans la petite ville de Riverton, la légende clame qu’un serial killer a juré de revenir assassiner les sept enfants nés la nuit où il est mort. Aujourd’hui, seize ans plus tard, de nouvelles personnes disparaissent. Le psychopathe s’est-il réincarné dans l’un des sept ados, ou a-t-il survécu à cette nuit où il fut laissé pour mort ?

Ressenti : Ce long métrage de Wes Craven est globalement une déception en tout point. Après Scream, je m’attendais à quelque chose de semblable voir de plus saisissant. Ici, nous nous retrouvons dans un slasher basique et mal réalisé mais pour couronner le tout, un plus gros problème vient s’ajouter : le jeu d’acteur. C’est incontestablement le gros hic de ce film. La plupart ne sont ni convaincants ni attachants. J’admets cependant qu’il y a deux exceptions, je pense notamment à Max Thieriot qui fait ses premiers pas dans le genre horreur. Nous aurons la chance de le revoir deux ans plus tard dans le thriller  » la maison au bout de la rue  » avec Jennifer Lawrence et dans la série emblématique  » Bates Motel  » avec Vera Farmiga. John Magaro quant à lui joue également très bien son rôle. C’est un duo qui fonctionne bien à l’écran! J’en viens à présent à l’idée générale du film qui malheureusement ne m’a pas convaincue, manque de réalisme pour ma part surtout au niveau des meurtres qui sont trop surfaits. Pour finir, l’intrigue reste présente malgré ces quelques petits flops.

Infos sur le film :

Titre : My soul to take (2010)
Première sortie : 7 octobre 2010 
Réalisateur : Wes Craven
Box-office : 21,5 millions USD
Titre musical associé : Now I Lay Me Down to Sleep
Scénario : Wes Craven

Note : 2.5/5 – Note DM 2/5 / Critiques 

Bande Annonce : 

Votre Vote
Votez pour ce film/article
[Total: 1 Average: 2]
A propos Frere Yannick 1566 Articles
Grand passionné de Films d'horreur et fantastique depuis des décennies Fait partie du Projet : Court métrage de Darkmovies en tant que scénariste et réalisateur ainsi que de la création d'un futur projet ayant avoir avec le cinéma d'horreur en Belgique .

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire