Critique de film : Oxygène

2
(1)

Résumé du film Oxygène : Une jeune femme se réveille seule dans une capsule cryogénique. Elle a perdu la mémoire et ne sait pas comment elle a pu finir enfermée dans un coffre de la taille d’un cercueil. Alors que l’oxygène commence à manquer, il va lui falloir retrouver la mémoire pour sortir de ce cauchemar.

Ressenti : Depuis qu’il a fait son entrée dans la culture populaire avec le slasher de 2003 Haute Tension, le réalisateur d’horreur Alexandre Aja a dirigé de grandes productions en anglais: des remakes de La Colline a Des yeux et Maniac, ainsi que le grandiose comédie d’horreur Piranha 3D.

Oxygène, filmé durant l’été 2020 au plus fort de la pandémie de coronavirus et maintenant diffusé sur Netflix, est le retour d’Aja au cinéma francophone. Cela montre également à quel point le réalisateur peut faire mieux avec un scénario clairsemé (écrit par Christie LeBlanc).

Le film se déroule presque entièrement dans une chambre cryogénique légèrement plus grande qu’un cercueil. Le film suit une femme (Mélanie Laurent) après qu’un dysfonctionnement la sort de l’hyper sommeil. Pris au piège et avec des niveaux d’oxygène en baisse, elle doit apprendre à faire équipe avec la machine, contrôlée par un A.I. sinistre mais agréable. nommé Milo (Mathieu Amalric), pour s’échapper.

Le principe est simple, mais ce scénario plein de rebondissements de LeBlanc donne à Laurent de nombreuses occasions de briller. En raison de son cadre limité, le film s’accroche à la capacité d’acteur de Laurent, et elle oscille avec exaltation, terreur et détermination. Aja maintient la tension tout au long, en utilisant des conventions d’horreur et quelques saccades bon marché pour captiver régulièrement le public. Bien que Oxygène soit plus un thriller que de l’horreur, ces manipulations gardent le film tendu, même si son scénario plie la crédulité.

L’ouverture du film est immédiatement captivante, envoyant les téléspectateurs dans un cauchemar claustrophobe. Lorsque le protagoniste est réveillé, elle doit se frayer un chemin à travers un sac protecteur. Introduits par le son d’un cœur qui bat et des images de rats de laboratoire déformés, les premiers clichés du visage de Laurent promettent quelque chose de monstrueux en dessous. Ses traits sont allongés par des lumières rouges et ses respirations superficielles semblent plus animales qu’humaines. Lorsque le visage de Laurent devient visible, ses doigts traversent le cocon comme les poitrines de «Alien». L’effet est étrange, désorientant les téléspectateurs en les alignant immédiatement sur le rôle confus du film.

Oxygène est un film défini par son manque d’espace, que ses départements d’art et d’animation ont habilement construit une cryochambre qui est à la fois visuellement agréable et effrayante. Le A.I. Milo est rendu comme un cercle d’ondes pulsantes semblable à Siri, offrant parfois d’autres interfaces pour que Laurent puisse naviguer. En tant que voix de Milo, Almaric correspond à l’énergie froide et détachée de son environnement, tout en gagnant la confiance en tant que seul allié de son ravisseur. Les deux partagent même quelques échanges ironiques, prêtant de l’humour à un récit par ailleurs austère.

Oxygène est le film de genre rare qui soit suffisamment serré pour réussir en streaming. Cela vous fera mettre votre téléphone de l’autre côté du salon pendant un peu plus longtemps ou du moins vous rendra reconnaissant d’avoir toute une pièce à traverser et un univers ou vous pouvez évoluer librement. Un film a voir pour les amateurs de suspense et de tensiob par contre pour ceux qui aiment l’action pure celui-ci sera a eviter.

Titre : Oxygène (2021)
Première sortie : 12 mai 2021 (États-Unis)
Réalisateur : Alexandre Aja
Scénario : Christie LeBlanc
Producteurs : Alexandre Aja, Grégory Levasseur, Vincent Maraval, Brahim Chioua, Noémie Devide
Montage : Hervé Schneid, Stéphane Roche

Note : 2.5/5 Critiques

Bande Annonce :

Qu'en Pensez vous ?

Votre avis compte

Average rating 2 / 5. Vote count: 1

No votes so far! Be the first to rate this post.



A propos Frere Yannick 894 Articles
Grand passionné de Films d'horreur et fantastique depuis des décennies Fait partie du Projet : Court métrage de Darkmovies en tant que scénariste et réalisateur ainsi que de la création d'un futur projet ayant avoir avec le cinéma d'horreur en Belgique .

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*