Critique de film : Saint Maud



Synopsis du film Saint Maud : Maud, infirmière à domicile, s’installe chez Amanda, une célèbre danseuse fragilisée par la maladie qui la maintient cloîtrée dans son immense maison. Amanda est d’abord intriguée par cette étrange jeune femme très croyante qui la distrait. Maud, elle, est fascinée par sa patiente. Mais les apparences sont trompeuses. Maud, tourmentée par un terrible secret et par les messages qu’elle pense recevoir directement de Dieu, se persuade qu’elle doit accomplir une mission : sauver l’âme d’Amanda …

Ressenti : Enfin l’une des rares propositions de cinéma sincère ,et très maitrisée à tous les niveaux,sur toutes les sorties de ces derniers mois .
Malgré un scénario relativement simple , un sujet traité de façon passionnée dans une ambiance envoûtante et parfois légèrement malaisante , où l’on ne quittera pas Maud dans son ascension solitaire vers sa recherche et compréhension de sa croyance , et d’elle-même en fin de compte … Un côté dramatique côtoie l’escalade vers une horreur que l ‘on devine progressivement au fil des minutes , accrochés à ce personnage touchant, joué par cette actrice qui remplit l’écran de sa présence et de son interprétation toute en justesse . Exit les jump scares faciles ,lourds et fatiguants au possible à la Conjuring par exemple , ce piège est évité au profit d’une mise en scène minimaliste qui privilegiera donc qualité à facilité , et où le jeu d’une actrice comme possédée est déterminant pour faire de cette œuvre une très belle surprise .

En définitif, même si le film est un peu court et que j’aurai apprécié un petit peu plus de développement tant j’étais pri dans son atmosphère générale, il demeure une belle étude d’une solitude liée à la recherche de son “moi”interieur , avec la religion comme thème assumé mais qui mène le sujet à un dénouement plus riche que ça, lorsqu’un final poignant et profond nous sera alors exposé . Assurément l’un des meilleurs films de 2020 , année catastrophique pour le genre …

Titre : Saint Maud (2019)
Première sortie : 23 octobre 2020
Réalisatrice : Rose Glass
Scénario : Rose Glass
Distribué par : Studiocanal UK
Producteurs : Oliver Kassman, Andrea Cornwell

Note : 8/10– Note DM 8/10 Critiques

Bande Annonce :



Stéphane Kozubek
A propos Stéphane Kozubek 7 Articles
Amateur de films de tous styles et époques depuis une trentaine d 'années, avec une affection particulière pour le cinéma d'horreur . De celui des années 70/80 (la meilleure période pour moi) aux productions actuelles en passant par les films d'exploitation , il reste mon essentielle passion avec toujours la même envie de l 'étudier et le partager .

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*