Critique de film : Scream 5 (2022)



Résumé du film Scream 5 (2022): Vingt-cinq ans après que la paisible ville de Woodsboro a été frappée par une série de meurtres violents, un mystérieux tueur fait de nouveau surface en portant le masque de Ghostface et prend pour cible un groupe d’adolescents. Il est déterminé à faire ressurgir les sombres secrets du passé de chacun.

Ressenti : SCREAM premier du nom restera toujours le meilleur d’une franchise qui n’a fait que s’essouffler par la suite .

Avec cet opus qui heureusement n’est pas un remake ou reboot ,et qui n’apportera rien niveau originalité , on est plus face à un hommage au travail de Wes Craven (certaines scènes comme l’intro ou le climax ramenant directement au premier volet) qu’à un renouveau pour cette série de films .
Malgré le côté répétitif de l’intrigue , je trouve à sa vision que la première moitié de ce SCREAM reste digne de ses prédécesseurs, et prenante dans son style. Le manque de « fraîcheur » se fera donc plus ressentir sur toute la deuxième partie d’un film où le côté « hommage et nostalgie « ne suffit plus à tenir un grand intérêt pour le spectateur. L’œuvre se referme alors sur elle-même, Neeve Campbell et Courteney Cox font ce qu’elles peuvent sans y arriver (heureusement qu’elles ne sont plus au centre du film et apparaissent plutôt tard) mais la crédibilité s’envole de plus en plus ; seul le personnage joué par David Arquette prend un peu plus d’ampleur qu’avant pour moi. Le côté mise en abyme s’accentue et ne jouera pas en la faveur d’un métrage qui, point fort par contre, semble le plus brutal de la saga (avec le premier ..?). Agréable à consommer à travers ses mises à mort qui, même si classiques, restent particulièrement sanglantes et sèches pour un film de ce genre , ancrées dans un rythme qui ne s’essoufle pas vraiment durant ces presque 2 heures.
J’ai par contre souri quand des ados évoquent Peele ou Shyamalan en références du genre ..mais triste reflet culturel de notre époque ou pas ?
Un film donc fait par des fans pour les fans et en ce sens il convaincra les adorateurs de la saga car il en est assez digne , voire même efficace et amusant à condition de ne pas le prendre au premier degré. Loin d’être inoubliable mais portant même en lui une petite réflexion corrosive sur les remakes ou reboots d’aujourd’hui , que j’ai vu par moments comme un plaisir coupable quand il pointe du doigt ce manque de création et d’innovations dans le cinéma d’horreur …sans arriver lui-même à nous proposer une originalité de taille en la matière ..mais là n’était pas son but .
Assez bien construit donc dans ce qu’il propose en gros , manquant néanmoins de ce qui aurait pu faire partir la franchise dans un autre sens par contre , mais évitant bien la catastrophe comme beaucoup de suites de ces dernières années qui ont massacré leurs modèles..

Complément d’infos :

Scream (2022) Horror, Mystery, Thriller | 14 Janvier 2022 (USA)
Synopsis: A new installment of the 'Scream' horror franchise will follow a woman returning to her home town to try to find out who has been committing a series of vicious crimes.

Photos


Voir les photos >>

Note : 3.7/5 Critiques

Bande Annonce :

Votre Vote
Votez pour ce film/article
[Total: 1 Average: 3]



A propos Stéphane Kozubek 10 Articles
Amateur de films de tous styles et époques depuis une trentaine d 'années, avec une affection particulière pour le cinéma d'horreur . De celui des années 70/80 (la meilleure période pour moi) aux productions actuelles en passant par les films d'exploitation , il reste mon essentielle passion avec toujours la même envie de l 'étudier et le partager .

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire