Critique de film : The Door

 

 

Résumé du film The Door : Une famille américaine mène une paisible existence en Inde jusqu’à ce qu’un accident tragique prenne la vie de leur jeune fils. La mère, inconsolable, apprend qu’un rituel antique peut lui permettre de lui faire un dernier adieu. Elle voyage alors jusqu’à un ancien temple, où se trouve une porte qui sépare le monde des vivants et celui des morts. Mais quand elle désobéit à l’avertissement sacré de ne jamais ouvrir cette porte, elle bouleverse alors l’équilibre entre les deux mondes.

Ressenti : Ce film m’aura donné du film à retordre puisque je reste assez perplexe par ce que je viens de voir. Johannes Roberts tire une nouvelle fois les rennes, il n’a d’ailleurs plus grand chose à prouver puisqu’on connaît son talent à nous offrir des ambiances malaisantes. C’est encore le cas ici avec The door et c’est ce qui fera d’ailleurs la force de ce long-métrage et nous donnera envie de poursuivre le récit sans relâche. On entre comme je m’y attendais, dans une atmosphère poisseuse et assez sombre avec des jeux de lumières maitrisés mais ce qui vient rompre ce bon coté reste l’histoire en elle-même. Elle n’est ni bonne ni mauvaise, mais disons qu’elle est trop classique à mon goût et assez clichée. J’aurai cru que l’Inde aurait pu apporter autre chose, une touche d’originalité par exemple puisqu’ils ont d’autres coutumes, d’autres croyances que les nôtres mais je n’ai pas eu l’effet de surprise attendu. Quoi qu’il en soit, même si je m’attendais à autre chose, je dois dire que je suis restée captivée jusqu’au bout. Il faut dire que les acteurs en sont pour quelque chose, leurs performances étaient convaincantes et je me suis rapidement attachée aux personnages mais plus principalement à la mère de famille – Sarah Waynes Callies – qui est émouvante, on ne peut pas passer à côté de son interprétation sans parler des émotions qu’elle dégage lors de la perte de son fils. Pour finir, vous savez bien que dans ce type de film, les jumpscares sont assez présents. Ici, je dois dire qu’on reste dans le raisonnable, certains se sont ressentis à des kilomètres, d’autres ont réussi à me donner quelques frissons. The door a des points intéressants, les maquillages ne sont pas toujours réussis, mais ce n’est pas le détail sur lequel on s’attarde, on se demande plus comment cette mère de famille va arriver à faire son deuil et à se séparer de la créature désarticulée qui ressemble d’ailleurs étrangement à Samara dans The ring…

Note : 3/5

Infos sur le film :

Titre : The Door
Date de sortie 1 juin 2016 (1h 36min)
De Johannes Roberts
Avec Sarah Wayne Callies, Jeremy Sisto, Suchitra Pillai-Malik plus
Genre Epouvante-horreur
Nationalités Britannique, Indien

Bande Annonce ; 

Erlst Ann
A propos Erlst Ann 68 Articles
Critique de Films d'horreur et grande fan du film du genre

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*