Critique de film : Winnie l’Ourson: Du Sang et du Miel

Résumé du film Winnie the Pooh: Blood and Honey (2023) : Après avoir été abandonnés par Christopher qui est parti au collège, Winnie et Porcinet assassinent tous ceux qui osent s’aventurer dans la foret des rêves bleus.

Ressenti : Nous connaissons tous l’histoire de Christopher Robin et de ses compagnons de jeu, des animaux anthropomorphes qui vivent dans la foret des rêves bleus. Mais ce qui arrive à Christopher une fois qu’il est devenu adulte n’est jamais mentionné dans les célèbres romans pour enfants de A.A. Milne. Avec une séquence d’ouverture animée révélant que Winnie & Porcinet… ont commencé à mourir de faim après le départ de Christopher pour l’école de médecine et ont finalement décidé de tuer et de manger Bourriquet pour rester en vie, le film d’horreur à petit budget de Rhys Frake-Waterfield tente de combler cette lacune dans la mythologie.

Après avoir vu Winnie l’Ourson: Du Sang et du Miel j’ai envié tous ceux qui ont pu voir le film avec trois verres de vin dans leur système et quelques joints un vendredi soir. Je suis persuadé qu’ils y vivront une expérience quasi religieuse.

Est-ce que cela implique la qualité de Winnie l’ourson : Du sang et du miel ? De toute évidence, non. Cependant, il serait stupide de s’attendre à ce qu’un film comme celui-ci soit bon au sens traditionnel du terme. Aucune des personnes impliquées dans la production n’a manifestement eu d’attentes élevées, alors pourquoi devriez-vous en avoir ? La simple promesse de voir Winnie l’ourson et des personnages en forme de cochonnet massacrer des gens pendant 80 minutes est remplie par ce film d’horreur techniquement médiocre.

L’excitation est sûrement retombée lorsque la publicité stupide de Blood and Honey est devenue virale. Cependant, je pense qu’il s’agit d’un film d’horreur sur le thème des ours supérieur à Cocaine Bear, par exemple. Comparé à Blood and Honey, qui n’a pas de conscience perceptible, le film était douloureusement conscient de sa stupidité intrinsèque. Blood and Honey se contente de faire ce qu’il a à faire , du massacre et du sang ….

En taisant le fait que les héros du film sont une bande de chasseurs aux cheveux noirs presque identiques, le marketing a sérieusement enterré l’idée de départ. Je ne me souviens pas de leurs noms, mais je crois que le personnage principal est une fille nommée Maria (Maria Taylor). Elle et ses copines partent en week-end à la campagne pour tenter d’échapper à leurs traumatismes passés maladroitement racontés. la foret des rêves bleus, où attendent Winnie l’Ourson et Porcinet, violents et abandonnés (mais pas Bourriquet, qui a péri), se trouve naturellement à côté de leur Airbnb.

Blood and Honey fonctionne, à la base, comme un film d’horreur. Je pense que c’est tout. Le reste de votre plaisir vient du fait que vous regardez quelque chose qui a été assemblé si précipitamment et maladroitement qu’il ressemble presque à une vidéo amateur. BAH est à son meilleur lorsque vous agissez comme si tous ceux qui y ont contribué avaient choisi de le faire pour leur propre amusement. Ce film offre plusieurs délices fantastiques, dont aucun ne semble être délibéré.

Blood and Honey n’est pas un film formidable, mais c’est le genre de film où des séquences censées se dérouler à 3 heures du matin sont clairement filmées à la lumière du jour. Dans ce film, des chaînes en métal apparemment très lourdes se brisent au moindre contact. Des personnages du film crient : “Pourquoi faites-vous cela ? À cinq minutes de la fin, quelqu’un demande : “Que se passe-t-il ? vous voyez le tableau quoi … Enfin bon … Mwouai ..

Pour résumer ; Winnie l’Ourson: Du Sang et du Miel est un film d’horreur ou notre ami Winnie et son pote Porcinet dégomment a tout vas dans un flot d’hémoglobine qui ravira les amateurs , malheuresement pour ma part : le film est mal monté , le budget restreint , des incohérence a tout va , quand au jeu d’acteurs : on a l’impression d’etre dans Hélène et les garçon ou un sitcom du genre . Avec plus de moyens , un scénario qui tient la route , une réalisation plus technique et surtout de meilleurs acteurs ; Winnie l’Ourson: Du Sang et du Miel aurait pu devenir un film cultissime , dommage.

Complément d’infos :

Winnie-The-Pooh: Blood and Honey Synopsis:
Pays: Royaume-UniLangues: Anglais

Voir nos Critiques de films

Bande Annonce :

 

0Shares
A propos Frere Yannick 2080 Articles
Grand passionné de Films d'horreur et fantastique depuis des décennies Rédacteur, Critique, Webmaster ainsi que de la création de futurs projets et évènements ayant rapport avec le cinéma d'horreur en Belgique .

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*