Critique du film : Annabelle 3, la maison du mal

Résumé du film Annabelle 3, la maison du mal (2019)  : Déterminés à mettre Annabelle hors d’état de nuire, les démonologues Ed et Lorraine Warren enferment la poupée démoniaque dans leur « pièce des souvenirs », en prenant soin de la placer derrière une vitre sacrée et de solliciter la bénédiction d’un prêtre. Mais Annabelle réveille les esprits maléfiques qui l’entourent et qui s’intéressent désormais à de nouvelles victimes potentielles : Judy, la fille des Warren âgée de 10 ans, et ses amis. Une nouvelle nuit d’horreur se prépare…

Ressenti : Gary Dauberman nous revient pas en tant que producteur ou scénariste mais plutôt en tant que réalisateur et même si une certaine déception ou plutôt une frustration s’est emparée de moi lorsque le générique de fin est apparu devant mes yeux, je dois dire qu’il s’en sort plutôt bien. Ce dernier a rapidement su mettre en place une certaine tension et un sentiment de malaise, ce qui fait d’ailleurs sans hésiter la force de ce troisième volet de la poupée maléfique mais cela n’a pas entièrement suffit à me satisfaire. Alors certes, nous entrons automatiquement dans le vif du sujet mais je dois admettre que la première partie du récit m’a semblée étrangement longue, j’ai vraiment eu du mal à entrer dans l’univers de nos démonologues préférés puis soudain, tout arrive en même temps et c’est à ce moment là qu’on pense pouvoir enfin profiter du spectacle mais certaines scènes se déroulent si rapidement qu’on a pas vraiment l’occasion de savourer les choses effrayantes que les démons vont faire subir à notre trio d’actrices. A contrario, d’autres scènes sont fichtrement efficaces et originales! Pour vous la faire courte, je regrette cet effet yo-yo présent tout au long du film. On peut très bien sursauter ou se sentir mal à l’aise durant quelques instants et par la suite, se retrouver un peu pris de court, déçu. C’est un sentiment étrange à vous décrire mais je tiens à préciser que ça ne fait pas d’Annabelle 3 un mauvais film, disons juste que je m’attendais à découvrir autre chose. Comme je le disais plus haut, dans ce dernier volet d’Annabelle, les personnages ne sont pas épargnés, on aura même la chance de découvrir de nouveaux démons bien flippants et de revoir au passage pour notre plus grand plaisir ceux que nous connaissons déjà. Même si Ed et Lorraine Warren sont peu présents (Snif!), ce troisième volet se concentrera malgré tout sur leur maison, sur la pièce dite maudite mais surtout sur leur fille. Attention toutefois au manque d’originalité du scénario.

Note : 3/5

Infos sur le film : 
Titre : Annabelle 3 : la maison du mal (2019)

Date de sortie 10 juillet 2019 (1h 46min)
De Gary Dauberman
Avec Mckenna Grace, Madison Iseman, Katie Sarife plus
Genre Epouvante-horreur
Nationalité Américain

Bande Annonce : 

Erlst Ann
A propos Erlst Ann 73 Articles
Critique de Films d'horreur et grande fan du film du genre

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*