Critique du film : Crawl

Résumé du film Crawl : Quand un violent ouragan s’abat sur sa ville natale de Floride, Hayley ignore les ordres d’évacuation pour partir à la recherche de son père porté disparu. Elle le retrouve grièvement blessé dans le sous-sol de la maison familiale et réalise qu’ils sont tous les deux menacés par une inondation progressant à une vitesse inquiétante. Alors que s’enclenche une course contre la montre pour fuir l’ouragan en marche, Haley et son père comprennent que l’inondation est loin d’être la plus terrifiante des menaces qui les attend…

Ressenti : Crawl marque le grand retour du réalisateur Alexandre Aja. Il était évident que j’attendais ce dernier avec une grande impatience puisqu’avec des longs métrages tels que Haute tension, La colline a des yeux, Piranha ou encore Mirrors, Aja nous a habitué à des films haut en couleur et en bain de sang. Encore une fois, j’ai été conquise bien que j’en attendais peut-être davantage de sa part de ce point de vue. L’idée du film marche plutôt bien, on se retrouve avec un mélange de deux genres différents mais qui fonctionne parfaitement ensemble : Le survival et le huis-clos. D’ailleurs, l’histoire va droit au but et nous plonge avec facilité dans une atmosphère pesante voire malaisante où des dizaines d’alligators attendent patiemment leurs diners. Ces derniers sont d’ailleurs bien réalisés et assez flippants dans l’ensemble. De plus, j’ai été doublement surprise de voir apparaitre plusieurs jumpscares étonnamment efficaces, ces scènes ont surtout eues le don d’apparaitre lorsqu’on s’y attendait le moins. Bien que plusieurs atouts sont réunis pour le grand retour de notre réalisateur, il y en a bien un qui surpasse les autres ; le jeu d’acteur. Un duo remarquable est au coeur du récit : Kaya Scodelario (Panic home) et Barry Pepper. On a plus eu l’habitude de les voir dans des films d’aventure ou d’action plutôt que dans les films d’horreur mais ils arrivent à nous transporter avec eux dans leur calvaire et à nous offrir des prestations convaincantes voire même par moment touchantes. Ce film d’horreur aquatique a personnellement réussi à me satisfaire, autant sur l’ambiance que sur le suspense. Tous est mis en place pour qu’on passe un moment à la fois terrifiant mais surtout inoubliable. Crawl est d’ailleurs pour moi sans hésiter, une des plus belles surprises et une des plus belles réussites de cette année.

Note : 4/5

Infos sur le film : 

Titre  : Crawl 
Date de sortie 24 juillet 2019 (1h 28min)
De Alexandre Aja
Avec Kaya Scodelario, Barry Pepper, Morfydd Clark plus
Genre Epouvante-horreur
Nationalité Américain

Bande annonce : 

Erlst Ann
A propos Erlst Ann 72 Articles
Critique de Films d'horreur et grande fan du film du genre

1 Rétrolien / Ping

  1. DarKMovies ⋆ Alexandre Aja réalisera un film interactif sur le thème de la maison hantée pour Amblin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*