Critique du film : Destination Finale

Résumé : Pour le petit groupe d’étudiants, le voyage à Paris s’annonçait bien. Mais peu avant le décollage de leur avion, Alex a soudain une vision fulgurante : l’appareil va exploser en vol. Parce qu’il va tenter d’alerter les passagers, il sera expulsé de l’avion avec cinq de ses camarades et son professeur. Lorsque, quelques minutes plus tard, l’appareil explose, ils seront les seuls survivants… Pour Alex, ce don de voyance qui lui a sauvé la vie est aussi une malédiction. Comment expliquer ses visions ? D’ou lui vient ce fascinant pouvoir ?

Ressenti : Premier volet d’une longue saga ayant pour unique but de déjouer la mort. Un concept accrocheur et qui a le don de se démarquer des autres par son ingéniosité. Nous suivons donc l’histoire d’un oeil attentif et captivé, voulant à tout prix savoir comment cela se finira. D’ailleurs, jusqu’à la dernière seconde, le suspense sera au rendez-vous en nous offrant au passage quelques scènes sanglantes mémorables. Je poursuis avec les acteurs qui sont convaincants dans l’ensemble même si un se différencie des autres par sa performance absolument incroyable, il nous a transporté avec lui dans cette bataille contre la mort, je parle bien évidemment de Devon Sawa (Alex). De l’originalité en passant par le réalisme, nombreuses sont les qualités de cette réalisation de James Wong. Pour finir, presque 20 ans nous sépare de la sortie du film et c’est toujours avec autant de joie que je le regarde.

Note : 8.5/10

Bande annonce : 


Erlst Ann
A propos Erlst Ann 56 Articles
Critique de Films d'horreur et grande fan du film du genre

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*