Critique du film : L’exorcisme de Hannah Grace

Résumé : Une ex-policière déchue en désintoxication accepte un travail dans la morgue de l’hôpital où elle se soigne. Un jour, un corps sévèrement mutilé lui est confié. La jeune femme assiste alors à une série de meurtres qui la conduira à affronter une entité démoniaque.

Ressenti : Nous voilà encore plongé dans un univers que nous connaissons par coeur : les possessions démoniaques. Après avoir vu les premières minutes du film, les doutes que j’avais de base se sont confirmés : bien avant que ce dernier ne commence, j’ai su immédiatement comment il se terminerait. L’exorcisme de Hanna Grace reprend les clichés du genre, il n’y a donc aucuns effets de surprise à l’horizon. De plus, il faut attendre un long moment avant de découvrir le moindre once de suspense ou alors il est bien trop prévisible pour être apprécié. Cependant, j’ai retenu un détail qui m’a plu instantanément : le décor, qui entre nous est bien la seule chose intéressante dans cette réalisation même si l’idée a déjà été prise quelques années auparavant avec l’Autopsie de Jane Doe. La morgue est un cadre peu utilisé mais qui fonctionne parfaitement quand il est bien exploité et c’est le cas avec ce long-métrage. Le jeu de lumière, l’ambiance froide et glauque sont les points qui ont su retenir mon attention. Venons-en à présent aux personnages et au scénario qui encore une fois me laisse perplexe. Shay Mitchell est au coeur du récit, et bien que ce soit une habituée des séries à suspense, son interprétation est un peu en dessous de ce à quoi je m’attendais. Elle est correcte mais pas transcendante. Pour finir, le scénario est comme le reste, classique et banal. J’ai été séduite par une bande annonce attrayante (et qui au passage montre tous les passages « intéressants ») et au final, j’ai découvert un film qui me laisse sur ma faim, encore une fois.

Note : 5.5/10

Bande annonce :

Erlst Ann
A propos Erlst Ann 56 Articles
Critique de Films d'horreur et grande fan du film du genre

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*