Critique du film : Midsommar



Résumé du film Midsommar : Dani et Christian sont sur le point de se séparer quand la famille de Dani est touchée par une tragédie. Attristé par le deuil de la jeune femme, Christian ne peut se résoudre à la laisser seule et l’emmène avec lui et ses amis à un festival estival qui n’a lieu qu’une fois tous les 90 ans et se déroule dans un village suédois isolé.
Mais ce qui commence comme des vacances insouciantes dans un pays où le soleil ne se couche pas va vite prendre une tournure beaucoup plus sinistre et inquiétante.

Ressenti : Un an après nous avoir présenté « Hérédité », Ari Aster nous revient avec un genre totalement opposé. Dans ce village où la nuit ne tombe jamais, l’expérience visuelle à laquelle on a droit ici, autant au point de vue de la mise en scène que par les décors, est bluffante voire presque irréelle tant elle est réalisée avec soin. Contrairement à son prédécesseur, « Midsommar » a de nombreuses cartes en main comme cette ambiance pour le moins déconcertante ou encore cette façon d’exploiter des sujets comme le deuil, l’abandon ou le traumatisme. Lorsque la barrière menant à cette communauté est franchie, nous passerons par plusieurs phrases de sentiments différents : tantôt sereins et détendus, tantôt choqués et mal à l’aise. C’est plutôt ingénieux et c’est peut-être d’ailleurs ce qui nous permet de rester captivés lorsque le temps nous parait long. Bien que « Midsommar » est un bon film en soi, il a également ces défauts. Entre les rituels interminables et les incohérences, je dois bien admettre qu’il m’est arrivé d’en attendre davantage mais fort heureusement, les personnages sont là pour remonter le niveau. C’est ainsi qu’on se rend compte qu’aucun détail n’est laissé au hasard et que même les acteurs ont été choisi avec la plus grande minutie afin de mieux cadrer avec l’ambiance souhaitée. Bien qu’on retrouve les clichés habituels, leurs prestations restent convaincantes et efficaces. Pour finir, « Midsommar » fait parti de la liste interminable des films auxquels on accroche ou pas en fonction de ce que le spectateur recherche. Pour ma part, même si ce n’est pas le style de film vers lequel je me dirige habituellement, je me suis surprise à apprécier ce que j’ai vu ainsi qu’aux risques pris par le réalisateur pour nous convaincre.

Infos sur le film :

Titre du Film : Midsommar 
Date de sortie 31 juillet 2019 / 2h 27min / Epouvante-horreur
De Ari Aster
Avec Florence Pugh, Jack Reynor, Will Poulter
Nationalité Américain

Note : 3.7/5

Bande Annonce : 



Erlst Ann
A propos Erlst Ann 130 Articles
Critique de Films d'horreur et grande fan du film du genre

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*