Critique du Film : Silent Hill Revelation



Résumé : Depuis son plus jeune âge, Heather Mason a l’habitude de changer d’adresse très souvent avec son père. Sans vraiment savoir pourquoi, elle fuit. Pourtant, cette fois, elle est piégée. Pour sauver celui qui avait toujours réussi à la protéger et découvrir qui elle est vraiment, Heather va devoir affronter un cauchemar qui devient de plus en plus réel…Silent Hill.

Ressenti : Retour pour une nouvelle fois dans la ville où il pleut des cendres, Silent Hill. Chose que j’aurai souhaité ne pas faire pour la simple et bonne raison qu’il est bien en dessous de son prédécesseur. Et ce, sur différents niveaux. Commençons par l’ambiance, point sur lequel j’en attendais énormément. Malheureusement, c’est ce dernier qui m’a le plus déçue. Je n’ai pas ressenti le côté pesant et angoissant présent dans le premier film. Puis j’ai compris, Christopher Gans a confié la lourde tâche de faire la suite de son film à quelqu’un d’autre, Michael J. Bassett. Il est déjà difficile d’arriver à la cheville de Gans, j’attendais donc quelque chose à la hauteur de son prédécesseur. Ce ne fut pas le cas, le passage de flambeau s’est malheureusement ressenti sur le film et sur l’histoire auquelle je n’ai pas réussi à accrocher. Je dois admettre que je ne partais déjà pas optimiste de base parce que je ne voyais pas en quoi une suite était nécessaire. Et en effet, en découvrant Silent Hill – Revelation, je n’ai pas découvert quelque chose de nouveau ou d’innovant. On découvre seulement Sharon quelques années plus tard, essayant de comprendre son passé et pour cela, il faudra qu’elle retourne à l’endroit où tout a commencé… On s’attend donc à un affrontement final entre Sharon et son double maléfique assez incroyable. Seconde déception parce que ce ne fût pas le cas. En revanche, on aura le plaisir de découvrir de nouvelles créatures et de revoir les anciennes, nos infirmières préférées ainsi que PyramidHead. (D’ailleurs, le seul affrontement digne de ce nom que nous verrons dans ce film c’est entre deux créatures)
Parlons à présent des personnages. Même si le scénario n’est pas recherché, l’interprétation des acteurs remonte un peu le niveau du film. Nous découvrons pour la première fois à l’écran Adélaide Clement ainsi que Kit Harington (Game of Thrones)qui partage l’affiche avec elle. Pour finir, les effets spéciaux et les maquillages sont quant à eux maîtrisés de manière générale. Silent Hill – Revelation ne fera pas parti des suites que je garde en mémoire.

Note : 6/10

Bande annonce :



Erlst Ann
A propos Erlst Ann 129 Articles
Critique de Films d'horreur et grande fan du film du genre

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*