Critique du film : Tenèbres

Résumé : Un célèbre écrivain, Peter Neal, auteur de romans policiers est invité à Rome à l’occasion de la sortie de son best-seller, « Ténèbres ». C’est alors qu’une série de meurtres est commise dans l’entourage de l’écrivain. Il décide, avec sa secrétaire Anna de mener sa propre enquête.

Ressenti : Ma première expérience dans l’univers de Dario Argento est à mon grand regret loin d’être une réussite. Ce qui me désole, c’est qu’on ressent qu’il y a du boulot derrière ce film mais plusieurs facteurs n’ont pas réussi à me convaincre. Pourtant, le commencement du film s’est annoncé prometteur puisqu’on a assisté à une première scène de meurtre plutôt maîtrisée et sanglante pour l’époque ce qui donnait envie de poursuivre l’histoire. On est captivé, on a envie d’en savoir plus et de connaître l’identité du tueur sans merci. Tout à coup, cette motivation que j’avais au début m’a abandonnée et a laissé place à l’ennui. Je pense qu’Argento a voulu nous rendre mal à l’aise, a voulu qu’on ressente ce que la victime pouvait ressentir lorsqu’elle se sentait traquée et espionnée, ce qui est une bonne idée, je ne peux pas le nier mais c’est beaucoup trop tiré en longueur. Ce que je reproche à Tenebres, c’est cet effet « Yo-yo » qu’on retrouve trop souvent durant le film, ça manque pour moi de rythme. D’un côté, nous avons les meurtres que nous attendons avec impatience parce qu’on sait qu’elles seront réussies et où une certaine tension s’installe rapidement et de l’autre, nous avons les gros plans inutiles et ennuyeux. Si cela ne suffisait pas, la bande son (Merci Goblin!) est certes parfaite mais trop omniprésente, elle ne s’accorde d’ailleurs pas toujours avec la scène montrée, ce qui ajoute un impact supplémentaire à l’ambiance générale du film. Venons-en à présent aux personnages qui interprètent leurs rôles efficacement (même si les réactions des victimes manquent parfois de réalisme) mais auxquels je ne suis pas parvenue à m’attacher. Pour terminer, Tenebres offre un twist final qu’on a pas vu venir et qui est plutôt intelligent.

Note : 5.5/10

Bande annonce :

Erlst Ann
A propos Erlst Ann 68 Articles
Critique de Films d'horreur et grande fan du film du genre

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*