Critique du film : The loved ones (2009)



Résumé du film The loved ones : Lola, la fille la plus timide du lycée propose à Brent de l’accompagner au bal de fin d’année. Comme il avait prévu d’y aller avec Holly, sa petite amie, il décline poliment l’invitation.
Mais Lola n’aime pas qu’on lui dise non…

Ressenti : J’ai adoré à tous point de vue! J’ai découvert ce film par hasard, et franchement j’en suis pas déçue. Nous sommes plongés dans une ambiance malsaine qui nous tient en haleine dès le début. Il ne faut pas beaucoup de temps avant que le film démarre et on nous transporte dans une vieille maison isolée en pleine campagne où la fille et son père psychopathe peuvent enfin torturer leur hôte. Il faut dire que les acteurs sont très convaincants.
Pour ce qui est de l’histoire générale, je la trouve assez originale même si il y a deux trois petits détails qui me dérange : Qu’est-il arrivé à oeil de velours (Je pensais qu’il s’attaquait juste aux hommes)? Qui est devenu celui qui s’est échappé au tout début de film ? Leurs réelles motivations ? Ce sont certaines questions que je me pose mais ce n’est pas ça qui m’a empêcher de savourer ce film. Pour ceux qui comme moi adore les scènes de tortures pures et dures, The loved ones est fait pour vous.

Titre : The loved ones (2009)
Première sortie : 31 octobre 2009 (États-Unis)
Réalisateur : Sean Byrne
Bande originale : Ollie Olsen
Box-office : 358 399 USD
Nominations : AACTA Award du meilleur scénario original

Note : 3/5 – Note DM 1/5 / Critiques

Bande Annonce :



Erlst Ann
A propos Erlst Ann 130 Articles
Critique de Films d'horreur et grande fan du film du genre

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*