Critique du film : The Ring 2

Résumé : Six mois après les horribles événements qui leur avaient fait fuir Seattle, Rachel Keller et son jeune fils Aidan se sont réfugiés à Astoria, dans l’Oregon. La journaliste espère oublier ses épreuves dans cette paisible bourgade côtière, mais de nouvelles menaces ne tardent pas à planer sur sa vie. Un crime énigmatique, commis à l’aide d’une cassette trop familière, donne l’alerte : l’esprit de Samara n’a pas renoncé à sa vengeance et Rachel va devoir enquêter sur le lointain passé de la fillette pour arrêter le cycle infernal de ses violences maléfiques…

Ressenti : Samara est de retour! Elle nous revient plus flippante que jamais dans cette suite dirigée par le réalisateur japonais Hideo Nakata (qui est à l’origine de la franchise Ring). Détail sur lequel tous le monde sera certainement d’accord, le côté épouvante est ici beaucoup plus présent que chez son prédecesseur. Cette suite nous plonge quelques mois après les événements du premier film, elle reste d’ailleurs cohérente mais je dois admettre ne pas avoir été aussi captivée. Certes, on garde des éléments intéressants comme cette envie de savoir la raison du retour de Samara qui est bien décidée cette fois-ci à obtenir ce qu’elle veut en semant comme à son habitude, des corps innocents derrière elle. Il est vrai aussi qu’elle est beaucoup plus présente et nous pouvons ainsi remarquer à quel point le maquillage effectué sur elle est remarquable et convaincant. Mais lorsqu’on découvre la vérité sur les origines de la filette, une certaine déception s’est installée. Je m’attendais à découvrir quelque chose de plus grandiose, de plus original. Concernant les personnages, nous retrouvons toujours Naomi Watts et David Dorfman avec des performances convaincantes. Ils nous emmènent à travers des scènes malaisantes et froides que j’ai beaucoup apprécié de découvrir. Pour finir, Ring 2 est dans la continuité de son prédécesseur mais il m’a manqué ce petit détail qui fait la différence que j’ai ressenti dans le premier film mais pas dans celui-ci : l’intrigue.

Note : 7/10

Bande annonce :

Erlst Ann
A propos Erlst Ann 41 Articles
Critique de Films d'horreur et grande fan du film du genre

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*