Critique du film : US

Résumé : De retour dans sa maison d’enfance, à Santa Cruz sur la côte Californienne, Adelaïde Wilson a décidé de passer des vacances de rêves avec son mari Gabe et leurs deux enfants : Zora et Jason. Un traumatisme aussi mystérieux qu’irrésolu refait surface suite à une série d’étranges coïncidences qui déclenchent la paranoïa de cette mère de famille de plus en plus persuadée qu’un terrible malheur va s’abattre sur ceux qu’elle aime. Après une journée tendue à la plage avec leurs amis les Tyler, les Wilson rentrent enfin à la maison où ils découvrent quatre personnes se tenant la main dans leur allée. Ils vont alors affronter le plus terrifiant et inattendu des adversaires : leurs propres doubles.

Ressenti : Après Get out, Jordan Peele nous revient en force avec un deuxième long-métrage intelligent et captivant. Il ne faut que quelques minutes pour être transporter dans l’univers parfaitement imaginé d’un réalisateur qui sait ce qu’il fait et qui compte bien nous le prouver. Us nous plonge progressivement dans un sentiment de mal-être, détail que j’ai particulièrement apprécié mais qui a mon plus grand regret, disparait au bout d’un moment pour laisser place au suspense et au jeu mythique du chat et de la souris. Si il arrive que le scénario soit un peu bancal suite à l’ajout de quelques pointes d’humour, pour une fois ce n’est pas le détail qui m’a dérangé, bien au contraire. Chaque personnage, chaque détail a son importance mais il faudra attendre les dernières minutes avant de connaitre les réponses aux questions que nous nous sommés posés tout au long du récit. En parlant des personnages, j’ai pris une claque en les voyant interpréter leur rôle de manière si efficace, si convaincante et parfois même si flippante…c’est incontestablement l’ATOUT de ce film! C’est la première fois que je découvre Lupita Nyong’o à l’écran, et il est clair que je ne risque pas de l’oublier. Elle est accompagnée de Winston Duke qui nous offre quelques répliques assez drôle. Les jeunes acteurs Shahadi Wright Joseph et Evan Alex sont quant à eux, en plus de leurs jeunes âges, époustouflants à l’écran. On sait que Jordan Peele ne fait pas les choses à moitié, il nous a laissé le meilleur pour la fin ; un retournement de situation absolument remarquable et auquel personne ne s’y attendait. Pour finir, ce fut une très belle surprise, la première de cette année d’ailleurs.

Note : 8.5/10

Bande annonce :

Erlst Ann
A propos Erlst Ann 50 Articles
Critique de Films d'horreur et grande fan du film du genre

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*