Les 10 atouts qui font de la série Netflix ‘Sweet Home’ un must a regarder

0
(0)

Les K-dramas ne sont pas seulement des histoires d’amour et de romance. Vous aimez les sensations fortes, les monstres, du sanglant et un peu d’apocalypse, Netflix a développé une série qui coche toutes les cases.. La plate-forme de streaming a produit une horreur apocalyptique en 2020 qui a poussé les fans à la regarder. Sweet Home était à l’origine une webtoon populaire du même nom par Kim Kan-bi et Hwang Young-chan.

L’émission met en vedette certains des principaux acteurs de la Corée du Sud, comme Song Kang en tête, avec Lee Si-young. Le K-drama a adopté les concepts qui ont rendu le webtoon si populaire. Mais ce n’est pas n’importe quelle horreur de monstre apocalyptique et cela emmènera les fans dans un voyage d’auto-préservation, d’humanité et de prouesses effrayantes pour échapper à la mort.

1 : Le suspense

Ce qui permettra aux téléspectateurs de regarder l’émission jusqu’à la fin, c’est sa capacité à garder les téléspectateurs en haleine. Le spectacle utilise de nombreux tropes communs vus dans ce genre. Il y a les monstres laids et odieux qui surgissent pour tuer les survivants humains. ainsi que les efforts impressionnants et potentiellement mortels des humains pour s’échapper.

Il y a le drame des personnages réalisant les faiblesses de certains monstres et les utilisant pour survivre. Il y a aussi la possibilité constante que quelqu’un se fasse tuer à l’improviste. Surtout, il y a le suspense de savoir qui deviendra un monstre ensuite et s’ils réussiront jamais à s’en sortir vivants.

2 : La torsion unique sur les monstres

Les films et la télévision ont, pendant des années, utilisé diverses interprétations de monstres grotesques. Il y a les zombies qui sont infectés par des éléments extérieurs ou les monstres créés par une organisation secrète devenus incontrolable. Les téléspectateurs seront agréablement surpris d’apprendre l’origine des monstres dans Sweet Home.

Tout d’abord, les résidents peuvent recevoir des notifications et des mises à jour pendant une courte période qui explique cela. Les monstres n’étaient pas vraiment infectés par une source extérieure. Ils viennent à être par son propre désir. Les symptômes comprennent des saignements de nez sévères qui conduisent ensuite les personnes infectées à se transformer en un monstre bizarre et effrayant en fonction de leur désir. Par exemple, un personnage a qui il pousse des cheveux partout comme Cousin machin de la famille Addams. Les monstres mangent alors des humains pour la protéine. L’émission le décrit comme une malédiction, pas comme une infection.

3 : Tension dans un espace confiné

Les téléspectateurs trouveront intriguant que presque tout le scénario de Sweet Home se déroule dans un bâtiment résidentiel. Au début, les personnages se retrouvent barricadés à l’intérieur, ignorant ce qui se passe réellement. Au fur et à mesure que l’histoire progresse, l’horreur de leur nouvelle réalité se révèle et ils doivent non seulement traiter les monstres déjà à l’intérieur, mais les uns avec les autres.

Le confinement de l’espace ne fait qu’ajouter à l’horreur. Les personnages peuvent soit essayer de supporter des jours dans le niveau inférieur du bâtiment jusqu’à la fin des rations, soit essayer de risquer l’extérieur. Il arrive finalement un moment où les personnages se méfient du gouvernement extérieur et de ses tactiques.

4 : Les monstres détaillés et sanglants

S’il y a une chose à vraiment admirer à propos de Sweet Home, c’est le souci du détail en ce qui concerne les monstres. Ils sont de toutes formes, déformations et tailles qui feraient peur à tout survivant. Chaque monstre est unique en fonction du désir de la victime d’origine. Par exemple, celui qui prend le dessus est un mastodonte de plus de deux mètre qui est purement musculaire.

Il y a aussi un monstre grand et fougueux qui se fait trancher la tête mais qui est toujours en vie. Les téléspectateurs peuvent voir directement dans sa tête. Les téléspectateurs se rapprocheront souvent des monstres, et le premier à apparaître refroidira tout le monde, car il ressemble à une version plus grotesque de Slender Man.

5 : L’action et l’histoire commencent tout de suite

Les téléspectateurs qui commencent à regarder l’émission constateront qu’elle entre immédiatement dans l’histoire principale. Le spectacle commence à la fin, avec Hyun-Su (Song Kang) en monstre, marchant dans la neige vers des soldats. Il y a un petit scénario pour mettre en place les choses, comme le personnage principal qui emménage et l’introduction des autres personnages. Ces introductions serviront plus tard de trame de fond nécessaire à plusieurs sous-intrigues, mais cela passe rapidement au cœur du problème.

Un jour, alors que les locataires de l’immeuble sont prêts à commencer leur journée, ils se retrouvent enfermés à l’intérieur. Le premier meurtre se produit assez rapidement et les téléspectateurs sont présentés à leur premier monstre. Les téléspectateurs accompagnent les personnages tout en découvrant ce qui se passe réellement.

6 : Multiples sous-intrigues

Le spectacle ne se concentre pas uniquement sur les monstres et l’apocalypse à l’extérieur du bâtiment. Au lieu de cela, il examine plus en profondeur la trame de fond de chaque personnage principal et comment il servira plus tard son propre objectif. Les téléspectateurs sont d’abord présentés au personnage principal, Hyun-Su, un adolescent suicidaire qui a perdu sa famille. Mais sa véritable histoire commence à être révélée, ce qui mènera à son histoire.

Il en va de même pour les autres personnages, comme un gangster solitaire qui est présenté alors qu’il tient une autre personne en otage. Cette sous-intrigue devient sombre car elle révèle la vraie nature de la situation d’otage. Les téléspectateurs rencontrent également un ancien pompier qui a perdu son fiancé, mais en réalité, cela détient la clé pour relier la plus grande histoire de l’apocalypse.

7 : Le générique

Parmi tous les monstres, sensations fortes et drames, les téléspectateurs apprécieront un aspect amusant de la série. En regardant, certains peuvent trouver le choix de l’émission de sa chanson titre surprenant. C’est apparemment absurde mais cela fonctionne incroyablement bien. La série utilise “Warriors” par Imagine Dragons partout. Les téléspectateurs peuvent faire une double prise une fois que vous l’avez entendu, mais chaque fois qu’il est utilisé, cela a plus de sens.

Alors que les locataires de l’immeuble rencontrent leur premier monstre, la chanson joue en arrière-plan. Cela ajoute un niveau de tension et de drame alors que les paroles de la chanson parlent d’être des guerriers. Alors qu’ils tentent de combattre le monstre, le pompier vient à la rescousse et se propulse avec le monstre à l’extérieur, alors que la musique monte en volume et qu’elle tente de rentrer à l’intérieur.

8 : Séquences d’action épiques

Aucune horreur apocalyptique ne serait sans ses scènes d’action. Sweet Home en a beaucoup qui rendent justice au genre et font que les téléspectateurs donnent un signe d’approbation ferme. Et il y en a tellement parmi lesquelles choisir. Comme Hyun-Su combattant un monstre borgne qui essaie de manger les enfants dans l’appartement du dessous. Presque chaque rencontre avec un monstre conduit à une bonne démonstration d’action.

Seo Yi-Kyeong (Lee Si-Young) est envoyé au sous-sol pour vérifier les utilités du bâtiment et rencontre une créature ressemblant à une araignée. Ses années en tant que pompier et sa force impressionnante sont utiles pour se hisser dans les évenements pour tenter de s’échapper.

9 : Le Suspense

Sans trop en dire, les téléspectateurs seront désemparés ou impressionnés par la fin de l’émission. Cela laisse la place à une suite qui amènera les téléspectateurs à demander “Et maintenant?” “Qu’arrivera-t-il à ceux qui ont survécu ou au personnage principal?” La série emmène les téléspectateurs dans un voyage éclair entre la vérité derrière la malédiction et les monstres vers ce qui attend Hyun-Su.

La scène de suspense à la toute fin époustouflera les esprits des téléspectateurs, mais elle prend bientôt du sens et provoquera certainement des halètements de réalisation. Et il existe un type différent de monstres qui sont plus dangereux que ceux rencontrés par les personnages.

10 : L’histoire du personnage principal

Alors que la série se concentre sur l’apocalypse des monstres et les autres personnages, l’histoire de Hyun-Su joue un rôle plus important. Les téléspectateurs ont un aperçu de son esprit et de sa véritable histoire sur les raisons pour lesquelles il est devenu suicidaire et fermé. Son histoire change rapidement quand il saigne du nez. Mais contrairement aux autres, il ne se transforme pas en monstre grotesque.

C’est une nouvelle forme qui possède toutes leurs capacités mais reste humaine. Hyun-Su a un côté sombre pour lui et le monstre le presse de le nourrir et de le devenir. Les téléspectateurs se sentiront émotionnellement vidés de sa bataille constante entre sa volonté de rester bien et son passé difficile.

Bonne série avec Sweet Home sur Netflix …

Qu'en Pensez vous ?

Votre avis compte

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.



A propos Frere Yannick 894 Articles
Grand passionné de Films d'horreur et fantastique depuis des décennies Fait partie du Projet : Court métrage de Darkmovies en tant que scénariste et réalisateur ainsi que de la création d'un futur projet ayant avoir avec le cinéma d'horreur en Belgique .

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*