Les 10 meilleures franchises de films d’horreur

En grande partie grâce au sous-genre de slasher en plein essor dans les années 80, les studios de cinéma réalisèrent que le public était de plus en plus intéressé à voir un méchant effectuer son carnage dans des films suivants plutôt que de se concentrer sur les survivants de ces épreuves, ce qui entraînait de multiples franchises en plein essor. . Au fil du temps, les studios sont devenus plus créatifs dans leur approche de la franchise et ont trouvé de nouveaux moyens d’initier des mythologies de longue date avec les horreurs qui assaillent les protagonistes d’un film.

Un peu plus tôt cette année, Halloween avait prouvé qu’il y avait encore de la vie dans une franchise lancée il y a 40 ans, préparant apparemment la série à un renouveau. Le succès de ce film a suscité des discussions sur la manière de ramener diverses autres franchises qui sont devenues dormantes, ce qui pourrait déclencher une vague de méchants bien connus qui retournent dans les salles.

Bien qu’il n’y ait pas de définition officielle de ce qui qualifie un film de franchise, nous nous concentrerons sur les films comportant au moins cinq acomptes (pardon pour les séries Scream et Night of the Living Dead), qui incluent parfois des reboots.

10 : SAW 

La série de films Saw met en scène un « tueur avec un cœur » surnommé « Jigsaw » ou le « Tueur au Puzzle » ou encore le « Tueur au Casse-Tête » (Parfois également « Jigsaw ») au Québec. Celui-ci place ses victimes choisies (des personnes qu’il juge ingrates pour la vie qui leur est donnée : des violeurs, des tueurs, des drogués etc.) en leur indiquant la manière de rester en vie. Or, celle-ci n’est possible qu’au prix d’un nécessaire sacrifice impliquant presque toujours une mutilation extrême. Ce personnage singulier élabore ses propres jeux et imagine des tests ayant pour but de faire une introspection personnelle où la personne qui passe l’épreuve découvre la « vérité » et prend pleinement conscience du sens de sa vie.

La série de films est caractérisée par plusieurs éléments : une violence extrême et souvent suggérée par un montage épileptique mais aussi des scènes de tortures très sanglantes à l’aide de pièges et de mécanismes particulièrement meurtriers, des flash-back qui permettent de rapporter des faits antérieurs, du suspense, ou encore la révélation finale.

Série des SaW :

Saw (2004)
Saw 2 (2005)
Saw 3 (2006)
Saw 4 (2007)
Saw 5 (2008)
Saw 6 (2009)
Saw 3D : Chapitre final (2010)
Jigsaw (2017)

9 : PARANORMAL ACTIVITY

Paranormal Activity ou Activité paranormale au Québec, est un film d’horreur américain écrit, réalisé et produit par Oren Peli sous forme d’un documentaire, produit par Steven Schneider et Jason Blum. Le film est sorti aux États-Unis le 16 octobre 2009 et en France le 2 décembre 20092.

Le film met en scène Katie et Micah, témoins de phénomènes surnaturels dans leur maison. La caméra est tenue par Micah, et la prise de vue est de type « found footage » (c’est-à-dire que le film est faussement présenté comme un montage d’enregistrements documentaires, à l’instar du Projet Blair Witch). Le film a obtenu plusieurs nominations dont celle du meilleur premier film aux Film Independent’s Spirit Awards pour Oren Peli. Le film a d’ailleurs remporté le Teen Choice Awards du meilleur film d’horreur/thriller.

Paranormal Entity reprend la même trame et la même méthode mais en mettant en scène une famille.

Série des Paranormal Activity : 

Paranormal Activity (2007)
Paranormal Activity 2 (2010)
Paranormal Activity 3 (2011)
Paranormal Activity 4 (2012)
Paranormal Activity: The Marked Ones (2014)
Paranormal Activity 5 : Ghost Dimension (2015)

8 :  ‘HELLRAISER’

Hellraiser est une série de films d’horreur britanniques inspirés par un court roman de Clive Barker : Hellraiser. Ils mettent en scène les Cénobites, des créatures infernales menées par Pinhead et adeptes d’un sado-masochisme entre la jouissance sexuelle et la torture sadique. Ils voyagent d’une dimension à l’autre grâce à un Cube fonctionnant comme un casse-tête mécanique sophistiqué. À la suite de la première trilogie, le quatrième film explique le commencement de l’histoire tout en marquant la fin. Les films suivants sont indépendants et utilisent l’univers de l’Hellraiser.

Série des Hellraiser : 

Hellraiser (1987)
Hellbound: Hellraiser II (1988)
Hellraiser III: Hell on Earth (1992)
Hellraiser: Bloodline (1996)
Hellraiser: Inferno (2000)
Hellraiser: Hellseeker (2002)
Hellraiser: Deader (2005)
Hellraiser: Hellworld (2005)
Hellraiser: Revelations (2011)
Hellraiser: Judgment (2018)

7 : ‘MASSACRE A LA TRONCONNEUSE’

Massacre à la tronçonneuse est une franchise américaine de films d’horreur, composée de huit films et de bandes dessinées.

L’histoire se concentre autour de la famille Hewitt qui habite dans un endroit reculé du Texas. L’abattoir de la ville ferme et la région se vide ainsi de ses emplois. La famille décide de rester malgré tout et le jeune Thomas, licencié, se venge de son patron en le tuant. Le shérif veut l’arrêter, mais son oncle abat le représentant de la loi et endosse désormais le costume de l’autorité. Les Hewitt deviennent les maîtres de leur ville et pour subsister, ils n’ont besoin que d’un peu de nourriture que les badauds anonymes leur apporteront.

Série des Massacre a la tronçonneuse :

Massacre à la tronçonneuse de Tobe Hooper (1973)
Massacre à la tronçonneuse 2 de Tobe Hooper (1986)
Massacre à la tronçonneuse 3 : Leatherface de Jeff Burr (1990)
Massacre à la tronçonneuse : La Nouvelle Génération de Kim Henkel (1994)
Massacre à la tronçonneuse de Marcus Nispel (2003) (remake)
Massacre à la tronçonneuse : Le Commencement de Jonathan Liebesman (2006) (préquelle)
Texas Chainsaw 3D de John Luessenhop (2013)
Leatherface d’Alexandre Bustillo et Julien Maury (2017)

6 : ‘CHILD’S PLAY (Chucky)’

Child’s Play (également appelé Chucky) est une franchise de comédie d’horreur américaine centrée sur une série de sept films créés par Don Mancini. Les films se concentrent principalement sur Chucky (exprimé par Brad Dourif), un tueur en série notoire connu sous le nom d ‘ »Étrangleur du Lakeshore » dont l’âme est transférée dans une poupée Good Guy à la suite d’un rituel vaudou afin d’éviter la vie après la mort et probablement d’aller en enfer. Le film original, Child’s Play, est sorti le 9 novembre 1988. Le film a engendré six suites et est passé dans d’autres médias, tels que des bandes dessinées, un jeu vidéo, des produits dérivés et une émission de télévision à venir. Les premier, deuxième et quatrième films ont été un succès au box-office, tous gagnant plus de 182 millions de dollars dans le monde. En tenant compte des revenus tirés de la vente de vidéos, de DVD, de vidéo à la demande et de marchandises, la franchise a généré plus de 250 millions de dollars. Il a également remporté un prix Saturn pour la meilleure franchise Horror.

Série des Child’s Play (Chucky)

Child’s Play (1988)
Child’s Play 2 (1990)
Child’s Play 3 (1991)
Bride of Chucky (1998)
Seed of Chucky (2004)
Curse of Chucky (2013)
Cult of Chucky (2017)
Child’s Play (2019)

5 : ‘THE CONJURING’

L’univers cinématographique Conjuring (The Conjuring Universe en anglais) est une franchise de médias cinématographique principalement produite par New Line Cinema et The Safran Company et distribuée par Warner Bros.

Cet univers partagé comprend:

une série principale éponyme qui s’inspire des véritables affaires des chasseurs de fantôme Ed et Lorraine Warren.
une série secondaire destinée à étendre artificiellement la mythologie autour de la poupée Annabelle déjà présente dans le premier film de l’univers, y compris dans l’intro où est exploité sa célèbre affaire.Des films (pour le moment) one shot mais tout aussi fictifs et qui sont également basés sur des monstres apparus dans la série principale.
La construction de cet univers est donc très similaire à celle de l’univers cinématographique Marvel, qui met en scène des personnages et des histoires connectées et évoluant dans un même monde.

Série des Conjuring :

Conjuring : Les Dossiers Warren (2013)
Conjuring 2 : Le Cas Enfield (2016)
Conjuring 3 (2019)
Annabelle (2014)
Annabelle 2 (2017)
Annabelle 3 (2019)
La Nonne (2018)
The Crooked Man (Pas encore de date)

4 : ‘DESTINATION FINALE’

Une catastrophe mortelle va bientôt se produire. Heureusement, une personne ( le protagoniste principal ) parmi toutes les victimes a une vision qui lui dévoile les coulisses sordides de ce massacre. A la fin de de cette vision plus vrai que nature, le visionnaire essayera de sauver le plus de personne possible de ce carnage … ou du moins d’alerter le plus de monde possible. Dans tous les cas, la catastrophe aura lieu avec ou sans eux.

Quelque temps plus tard, les survivants de l’accident commencent à périr successivement dans d’étrange circonstance suivant une liste bien défini. Ils découvrent tous qu’une force surnaturelle est à leurs trousses : la mort ; et elle n’aime pas que l’on échappe à ses plans. Si vous ne mourrez pas dans l’accident initial, elle vous traquera et vous tuera d’une autre façon car vous étiez destiné à mourir.La lutte contre la mort est le concept même de Destination Finale.

Série des Destination Finale :

Destination finale (2000)
Destination finale 2 (2003)
Destination finale 3 (2006)
Destination finale 4 (2009)
Destination finale 5 préquel (2011)

3 : ‘HALLOWEEN’

Halloween est une franchise de films d’horreur qui se compose principalement de onze films et de divers produits dérivés.

Initiée en 1978 par John Carpenter avec Halloween : La Nuit des masques, la franchise se porte sur le personnage de Michael Myers, tueur psychopathe masqué qui commet des meurtres lors de la nuit d’Halloween. Sa victime, Laurie Strode, ainsi que son psychiatre, le docteur Sam Loomis, sont aussi des personnages principaux de la série.Le film original de Carpenter est, à sa sortie, un véritable phénomène aux États-Unis ainsi que dans le monde entier et popularise la mode du slasher, déjà en plein essor grâce à des films comme Black Christmas de Bob Clark et Massacre à la Tronçonneuse de Tobe Hooper. Le succès financier du film est tel que la formule scénaristique de celui-ci est reprise par de nombreux autres films, comme la franchise Vendredi 13.

Dès 1981, de nombreuses suites sont produites, étoffant ainsi l’histoire du tueur d’Halloween et de sa famille. En 2007, un remake est aussi produit. Écrite et réalisée par Rob Zombie, cette nouvelle version s’émancipe en partie des codes du film original. La série s’est aussi déclinée en bandes dessinées, en roman et en divers produits dérivés tels que des figurines ou des vêtements.

Aujourd’hui, Halloween est l’une des franchises horrifiques les plus célèbres, les plus prolifiques et les plus anciennes du cinéma. Le dernier film en date, réalisé par David Gordon Green, est dors-et-déjà le plus grand succès financier de la franchise.

Série des Halloween :

1978 : La Nuit des masques
1981 : Halloween 2
1982 : Halloween 3 : Le Sang du sorcier
1988 : Halloween 4 : Le Retour de Michael Myers
1989 : Halloween 5 : La Revanche de Michael Myers
1995 : Halloween 6 : La Malédiction de Michael Myers
1998 : Halloween, 20 ans après
2002 : Halloween : Résurrection
2007 : Halloween (Rob Zombie)
2009 : Halloween 2 (Rob Zombie)
2018 : Halloween

2 : ‘Vendredi 13’ 

Vendredi 13 (Friday the 13th) est une série de films d’horreur qui se compose de onze films originaux (si l’on compte le crossover avec Freddy Krueger, le tueur des Griffes de la Nuit), ainsi que d’un remake du premier. Des romans et des bandes dessinées accompagnent la série de films.Cette franchise se concentre sur le personnage fictif de Jason Voorhees, tueur masqué qui s’en prend aux jeunes gens qui pénètrent dans le camp Crystal Lake lors des vendredi 13.

La saga a débuté en 1980 avec Vendredi 13. Réalisé par Sean S. Cunningham, écrit par Victor Miller, ce premier film a été un véritable phénomène aux États-Unis et dans le monde. Il s’agit de la première plus longue franchise cinématographique d’horreur. Pour chaque film, il y a eu un réalisateur différent, excepté Steve Miner qui réalisa Vendredi 13 2 en 1981 et Vendredi 13 3 en 1982.

Le premier film est un classique du slasher, genre cinématographique qu’il a contribué à rendre populaire avec d’autres films de la même période. Vendredi 13 est en effet sorti six ans après Black Christmas (1974) de Bob Clark et deux ans après Halloween : La Nuit des masques (1978) de John Carpenter. Dix films, un crossover, avec la série Freddy, ainsi qu’un reboot ont suivi le premier film.

Série des Vendredi 13 : 

1980 : Vendredi 13
1981 : Vendredi 13 : Le Tueur du vendredi
1982 : Vendredi 13 : Meurtres en 3 dimensions
1984 : Vendredi 13 : Chapitre final
1985 : Vendredi 13 : Chapitre 5 : Une nouvelle terreur
1986 : Vendredi 13 : Chapitre 6 : Jason le mort-vivant
1988 : Vendredi 13 : chapitre 7 : Un nouveau défi
1989 : Vendredi 13 : chapitre 8 : L’ultime retour
1993 : Vendredi 13 : Jason va en enfer
2002 : Jason X
2003 : Freddy contre Jason
2009 : Vendredi 13 (remake des trois premiers films)

1 : A NIGHTMARE ON ELM STREET’

A NIGHTMARE ON ELM STREET, Robert Englund, 1984, (c) New Line/courtesy Everett Collection

Freddy (A Nightmare on Elm Street) est une franchise américaine de films d’horreur, qui se compose de neuf films. Elle s’est enrichie d’une émission de télévision, de romans et de bandes dessinées. La franchise a débuté avec la série de films créée par Wes Craven. Elle est basée sur le personnage imaginaire Freddy Krueger, vu pour la première fois dans Les Griffes de la nuit (1984), qui poursuit et tue des adolescents dans leurs rêves.

Si Freddy arrive à tuer les adolescents dans leurs rêves, ils seront tués dans le monde réel. Freddy tente d’assassiner les enfants pour se venger de leurs parents, qui avaient mis le feu à son domicile.Le film original a été écrit et réalisé par Wes Craven qui participa à la rédaction du script dans Les Griffes du cauchemar (1987), le troisième film de la série. Il a également écrit et réalisé Freddy sort de la nuit (1994).

Le premier film est sorti en 1984. La série de suites a été produite par la maison de production indépendante New Line Cinema. New Line attribue souvent son succès à celui de cette franchise1. La franchise en elle-même a reçu des critiques mitigées, mais a connu un franc succès commercial. En comparaison avec les scores au box office américain d’autres séries de films d’horreur, Les Griffes de la nuit est la deuxième franchise la plus lucrative en dollars ajustés2. La série de films a rapporté en tout 455 000 000$ au box office dans le monde entier.

En 1988, une série télévisée dont Freddy était le présentateur fut produite. L’épisode pilote mettait en scène la nuit où Freddy fut brûlé vivant par les parents des enfants qu’il avait tué, puis le reste de la série est constitué d’épisodes aux intrigues influencées par Freddy mais indépendantes. Douze romans représentant Freddy, en dehors des adaptations de films en romans et des différentes séries de B.D., furent publiés. Freddy apparaît également dans le film Freddy contre Jason aux côtés d’une autre icône de films d’horreur, Jason Voorhees, de la franchise Vendredi 13.

Freddy est une des sagas les plus emblématiques du genre slasher, aux côtés d’Halloween et Vendredi 13.

Série des Freddy : 

1984 Les Griffes de la nuit A Nightmare on Elm Street
1985 La Revanche de Freddy A Nightmare on Elm Street 2: Freddy’s Revenge
1987 Les Griffes du cauchemar A Nightmare on Elm Street 3: Dream Warriors
1988 Le Cauchemar de Freddy A Nightmare on Elm Street 4: The Dream Master
1989 L’Enfant du cauchemar A Nightmare on Elm Street 5: The Dream Child
1991 La Fin de Freddy : L’Ultime Cauchemar Freddy’s Dead: The Final Nightmare
1994 Freddy sort de la nuit New Nightmare 2,5/5 étoilesAllrovi 7
2003 Freddy contre Jason Freddy vs. Jason
2010 Freddy : Les Griffes de la nuit A Nightmare on Elm Street

 

Frere Yannick
A propos Frere Yannick 372 Articles
Grand passionné de Films d'horreur et fantastique depuis des décennies Fait partie du Projet : Court métrage de Darkmovies en tant que scénariste et réalisateur ainsi que de la création d'un futur projet ayant avoir avec le cinéma d'horreur en Belgique .

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*