Les 10 meilleurs personnages de films d’horreur des années 1980

Le cinéma d’horreur des années 1980 a été fortement inspiré par le modèle de slasher présenté par le hit phare de John Carpenter en 1978, Halloween. Tout au long des années 80, des slashers comme Jason et Freddy ont présenté aux fans du genre certains des méchants les plus emblématiques de tous les temps. Mais le méchant d’un film n’est aussi grand que le héros qu’il essaie d’abattre.

En plus de présenter au monde le slasher par excellence Michael Myers, Halloween a présenté au monde sa frangine par excellence Laurie Strode la baby-sitter badass qui surpasse Michael à l’apogée du film. Les films d’horreur des années 80 avaient de nombreux protagonistes que le public pouvait rechercher, de Ash Williams de The Evil Dead à Danny Torrance de The Shining en passant par la ré-imagination maternelle d’Ellen Ripley dans Aliens.

Voici les personnages de films d’horreur des années 1980 les plus emblématiques :

1 : Dutch (Predator)

Alors que l’attraction principale de l’actionneur de science-fiction passionnant de John McTiernan, Predator, est le harceleur extraterrestre titulaire impitoyable, Arnold Schwarzenegger donne la fessée à E.T en tant que mercenaire hollandais musclé.

La rumeur veut que le personnage soit né d’une blague hollywoodienne selon laquelle Rocky Balboa avait combattu tout le monde sur Terre, il aurait donc besoin de combattre un extraterrestre dans son prochain film.

Predator Action, Adventure, Horror, Sci-Fi | Juin 12, 1987 (United States) 7.8
Réalisateur: John McTiernanscénariste: Jim Thomas, John ThomasActeurs: Arnold Schwarzenegger, Carl Weathers, Kevin Peter HallSynopsis: A team of special force ops, led by a tough but fair soldier, Major "Dutch" Schaefer, are ordered to assist CIA man, Colonel Al Dillon, on a rescue mission for potential survivors of a Helicopter downed over remote South American jungle. Not long after they land, Dutch and his team discover that they have been sent in under false pretenses. This deception turns out to be the least of their worries though, when they find themselves being methodically hunted by something not of this world. —Laygz

Photos


Voir les photos >>

2 : Seth Brundle (La Mouche)

L’une des performances les plus délicieusement excentriques de Jeff Goldblum et cela en dit long : est dans le rôle de Seth Brundle dans La Mouche. Le film est un chef-d’œuvre kafkaïen d’horreur corporelle dirigé par le pionnier du sous-genre, David Cronenberg.

Après être entré dans une machine de téléportation en même temps qu’une mouche domestique ultra chiante, Seth se transforme progressivement en un monstre mi homme mi mouche.

The Fly Drama, Horror, Sci-Fi | Aout 15, 1986 (Canada) 7.6
Réalisateur: David Cronenbergscénariste: George Langelaan, Charles Edward Pogue, David CronenbergActeurs: Jeff Goldblum, Geena Davis, John GetzSynopsis: An eccentric scientist changes the world with his teleportation technology: when his experiment seems to be going well, Dr. Seth Brundle tests his machine on himself and he gets fused with the worst kind of pest on Planet Earth; The Fly. What is the price of a man playing God? Only Seth knows. —Johnny-the-Film-Sentinel-2187

Photos


Voir les photos >>

3 : Dorothy Vallens (Blue Velvet)

Sans doute le meilleur film (et le plus troublant) de David Lynch, Blue Velvet met en vedette Kyle MacLachlan dans le rôle d’un homme de banlieue qui est entraîné dans le côté obscur de sa personnalité après avoir découvert une oreille coupée.

Il établit un lien émotionnel avec ce monde souterrain sombre à travers Dorothy Vallens, une chanteuse de boîte de nuit interprétée de manière spectaculaire par Isabella Rossellini. Les circonstances déchirantes de Dorothy la rendent facile à enraciner : elle est forcée à une vie de prostitution par Frank Booth, le proxénète sadique tenant son mari et son fils en otage.

Blue Velvet Crime, Drama, Mystery, Thriller | Janvier 1, 1986 (Turkey) 7.7
Réalisateur: David Lynchscénariste: David LynchActeurs: Isabella Rossellini, Kyle MacLachlan, Dennis HopperSynopsis: College student Jeffrey Beaumont returns to his idyllic hometown of Lumberton to manage his father's hardware store while his father is hospitalized. Walking though a grassy meadow near the family home, Jeffrey finds a severed human ear. After an initial investigation, lead police Detective John Williams advises Jeffrey not to speak to anyone about the case as they investigate further. Detective Williams also tells Jeffrey that he cannot divulge any information about what the police know. Detective Williams' high school aged daughter, Sandy Williams, tells Jeffrey what she knows about the case from overhearing her father's private conversations on the matter: that it has to do with a nightclub singer named Dorothy Vallens, who lives in an older apartment building near the Beaumont home. His curiosity getting the better of him, Jeffrey, with Sandy's help, decides to find out more about the woman at the center of the case by breaking into Dorothy's apartment while he knows she's at work. What Jeffrey finds is a world unfamiliar to him, one that he doesn't truly understand but one that he is unable to deny the lure of despite the inherent dangers of being associated with a possible murder. Still, he is torn between this world and the prospect of a relationship with Sandy, the two who are falling for each other, despite Sandy already being in a relationship with Mike, the school's star football player. —Huggo

Photos


Voir les photos >>

4 : R.J. MacReady (The Thing)

Kurt Russell a joué une poignée de héros pour le réalisateur John Carpenter. R.J. de The Thing MacReady se situe quelque part entre la badasserie dure de New York 1997  Snake Plissken et la relatabilité de Jack Burton dans les griffes du Mandarin.

L’entité monstrueuse titulaire de The Thing est un extraterrestre métamorphosé, qui présente la configuration d’horreur claustrophobe parfaite, car cela signifie que personne ne peut faire confiance à personne. Les scientifiques sont bloqués dans un avant-poste gelé, où la Chose les élimine un par un.

The Thing Horror, Mystery, Sci-Fi | Juin 25, 1982 (United States) 8.1
Réalisateur: John Carpenterscénariste: Bill Lancaster, John W. Campbell Jr.Acteurs: Kurt Russell, Wilford Brimley, Keith DavidSynopsis: A US research station, Antarctica, early-winter 1982. The base is suddenly buzzed by a helicopter from the nearby Norwegian research station. They are trying to kill a dog that has escaped from their base. After the destruction of the Norwegian chopper the members of the US team fly to the Norwegian base, only to discover them all dead or missing. They do find the remains of a strange creature the Norwegians burned. The Americans take it to their base and deduce that it is an alien life form. After a while it is apparent that the alien can take over and assimilate into other life forms, including humans, and can spread like a virus. This means that anyone at the base could be inhabited by The Thing, and tensions escalate. —grantss

Photos


Voir les photos >>

5 : Nancy Thompson (Les Griffes de la nuit)

Wes Craven a révolutionné le genre slasher avec des éléments surnaturels alléchants dans Les Griffes de la nuit, dans lequel Freddy Krueger, ganté de couteaux, traque des adolescents à travers le paysage de rêve. Jouée par Heather Langenkamp Nancy Thompson, est facile à trouver. Nancy n’est pas un archétype de lycéen unidimensionnel; c’est une femme ronde et sympathique, ce qui en fait la protagoniste idéale face à Freddy, le croque mitaine par excellence.

Une fois la menace de Freddy établie, l’objectif de Nancy est universel : rester éveillé. Au fil des jours, il devient de plus en plus difficile pour Nancy et ses amis d’éviter de succomber à leur besoin biologique de sommeil.

A Nightmare on Elm Street Horror | Novembre 16, 1984 (United States) 7.5
Réalisateur: Wes Cravenscénariste: Wes CravenActeurs: Heather Langenkamp, Johnny Depp, Robert EnglundSynopsis: On Elm Street, Nancy Thompson and a group of her friends (comprising Tina Gray, Rod Lane and Glen Lantz) are being tormented by a clawed killer in their dreams named Fred Krueger. Nancy must think quickly, as Fred tries to pick them off one by one. When he has you in your sleep, who is there to save you? —simon_hrdng

Photos


Voir les photos >>

6 : David Kessler (Le Loup-garou de Londres)

Le joyau excentrique de la comédie et de l’horreur de John Landis : Le Loup-garou de Londres a une vision tout à fait unique de la tradition des loups-garous. Après avoir survécu à une attaque par un loup-garou, David Kessler alias David Naughton est hanté par des visions du fantôme de son ami décédé qui a été tué dans la même attaque.

Le copain de David lui dit qu’il est maintenant lui-même un loup-garou et qu’il doit se suicider avant la transformation complète pour éviter que d’autres ne subissent le même sort que lui. Cependant, David tombe amoureux de son infirmière, alors il veut naturellement vivre et, bien sûr, dans le final, il se transforme en loup-garou et terrorise les Londoniens.

An American Werewolf in London Comedy, Horror | Aout 21, 1981 (United States) 7.5
Réalisateur: John Landisscénariste: John LandisActeurs: David Naughton, Jenny Agutter, Joe BelcherSynopsis: Two American college students are on a walking tour of Britain and are attacked by a werewolf. One is killed, the other is mauled. The werewolf is killed but reverts to its human form, and the local townspeople are unwilling to acknowledge its existence. The surviving student begins to have nightmares of hunting on four feet at first but then finds that his friend and other recent victims appear to him, demanding that he commit suicide to release them from their curse, being trapped between worlds because of their unnatural deaths. —John Vogel <jlvogel@comcast.net>

Photos


Voir les photos >>

7 : Nada (Invasion Los Angeles)

Roddy Piper a donné la performance de sa carrière en tant que « Nada », le vagabond sans-abri qui ancre la satire anticapitaliste de John Carpenter : Invasion Los Angeles. Au début du film, Nada découvre une paire de lunettes de soleil qui lui permet de voir les envahisseurs extraterrestres qui ont endoctriné les Américains avec une culture de consommation.

À l’apogée du film, Piper livre l’un des héros d’action les plus cool de tous les temps nous sort la phrase mythique : « Je suis venu ici pour mâcher du chewing-gum et botter le cul. Et je n’ai plus de chewing-gum ».

They Live Action, Horror, Sci-Fi, Thriller | Novembre 4, 1988 (United States) 7.3
Réalisateur: John Carpenterscénariste: Ray Nelson, John CarpenterActeurs: Roddy Piper, Keith David, Meg FosterSynopsis: Nada, a down-on-his-luck construction worker, discovers a pair of special sunglasses. Wearing them, he is able to see the world as it really is: people being bombarded by media and government with messages like "Stay Asleep", "No Imagination", "Submit to Authority". Even scarier is that he is able to see that some usually normal-looking people are in fact ugly aliens in charge of the massive campaign to keep humans subdued. —Melissa Portell <mportell@s-cwis.unomaha.edu>

Photos


Voir les photos >>

8 : Danny Torrance (The Shining)

L’adaptation follement infidèle de Stanley Kubrick du best-seller de Stephen King : The Shining met en vedette Jack Nicholson dans le rôle de Jack Torrance, un gardien d’hôtel poussé dans une rage meurtrière par le blocage de l’écrivain, et un jeune Danny Lloyd dans le rôle de son fils bien nommé Danny, la cible de sa colère.

Béni avec la superpuissance clairvoyante titulaire, l’arc de Danny dans l’adaptation cinématographique de The Shining mélange des horreurs paranormales comme les fantômes et la télépathie avec des terreurs très réelles comme des parents violents.

Shining (1980) Drama, Horror | 146min | 16 Octobre 1980 (France) 8,4
Synopsis: Haunted by a persistent writer's block, the aspiring author and recovering alcoholic, Jack Torrance, drags his wife, Wendy, and his gifted son, Danny, up snow-capped Colorado's secluded Overlook Hotel after taking up a job as an off-season caretaker. As the cavernous hotel shuts down for the season, the manager gives Jack a grand tour, and the facility's chef, the ageing Mr Hallorann, has a fascinating chat with Danny about a rare psychic gift called "The Shining", making sure to warn him about the hotel's abandoned rooms, and, in particular, the off-limits Room 237. However, instead of overcoming the dismal creative rut, little by little, Jack starts losing his mind, trapped in an unforgiving environment of seemingly endless snowstorms, and a gargantuan silent prison riddled with strange occurrences and eerie visions. Now, the incessant voices inside Jack's head demand sacrifice. Is Jack capable of murder? Written by Nick Riganas

Photos


Voir les photos >>

9 : Ellen Ripley (Alien II : Le Retour)

Selon le documentaire de making-of The Beast / Within: The Making of Alien, tous les rôles du film Alien original ont été écrits comme unisexes. Les scénaristes ont laissé à l’équipe de casting le soin de décider du sexe de chaque personnage. Ils ont choisi Sigourney Weaver dans le rôle de Ripley et ont innové pour les héros d’action féminins.

Lorsque James Cameron a dirigé la suite d’Aliens, en tant que film d’action complet, il s’est davantage penché sur la féminité de Ripley. Alors qu’elle perd sa fille biologique, prend Newt sous son aile et défie la reine xénomorphe, Aliens explore les instincts maternels de Ripley. Weaver a fini par remporter une nomination aux Oscars pour sa puissante deuxième performance en tant que Ripley.

Alien Horror, Sci-Fi | Septembre 13, 1979 (Belgium) 8.4
Réalisateur: Ridley Scottscénariste: Dan O'Bannon, Ronald ShusettActeurs: Sigourney Weaver, Tom Skerritt, John HurtSynopsis: In the distant future, the crew of the commercial spaceship Nostromo are on their way home when they pick up a distress call from a distant moon. The crew are under obligation to investigate and the spaceship descends on the moon afterwards. After a rough landing, three crew members leave the spaceship to explore the area on the moon. At the same time as they discover a hive colony of some unknown creature, the ship's computer deciphers the message to be a warning, not a distress call. When one of the eggs is disturbed, the crew realizes that they are not alone on the spaceship and they must deal with the consequences. —blazesnakes9

Photos


Voir les photos >>

10 : Ash Williams (The Evil Dead)

Sam Raimi a changé le genre d’horreur pour toujours  et a créé le sous-genre de la cabane dans les bois  avec les effets révolutionnaires à petit budget de The Evil Dead. Bruce Campbell, qui est depuis apparu dans à peu près tous les projets de Raimi, dirige le casting en tant que Ash Williams, stupide mais farouchement héroïque.

Bien qu’il soit présenté comme un jock maladroit typique qui devrait mourir dans les premières minutes, Ash se révèle plus tard être le meilleur tueur de démons de tout les temps

Evil Dead (1981) Horror | 85min | 31 Aout 1983 (Belgium) 7,5
Synopsis: Five college students take time off to spend a peaceful vacation in a remote cabin. A book and audio tape is discovered, and its evil is found to be powerful once the incantations are read out loud. The friends find themselves helpless to stop the evil as it takes them one by one, with only one survivor left with the evil dead and desperately tries to fight to live until morning. Written by Miss Murder

Photos


Voir les photos >>

 

Votez pour ce film/article
[Total: 0 Average: 0]
A propos Frere Yannick 1716 Articles
Grand passionné de Films d'horreur et fantastique depuis des décennies Fait partie du Projet : Court métrage de Darkmovies en tant que scénariste et réalisateur ainsi que de la création d'un futur projet ayant avoir avec le cinéma d'horreur en Belgique .

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire