Massacre à la tronçonneuse : qu’est-il arrivé à Sally Hardesty ?



Sally Hardesty (Marilyn Burns) était la seule survivante du déchaînement de Leatherface dans Massacre à la tronçonneuse, mais sa vie n’est pas revenue à la normale. Bien que presque pas sanglant comme sa réputation le suggère en fait, c’est l’un des films les moins graphiques classés R de l’histoire de l’horreur , le classique de 1974 du réalisateur Tobe Hooper, est toujours une sombre descente dans la folie. Cela est probablement mieux illustré par la fameuse scène du dîner, dans laquelle Sally est ligotée et tourmentée par la famille Sawyer.

Le film, une fois que l’histoire passe vraiment à la vitesse supérieure, est brutal et implacable, mettant Sally et ses amis dans des tourments auxquels personne ne devrait jamais faire face. Leatherface (tel que joué par Gunnar Hansen) est un méchant énorme et emblématique, et possède une physicalité qui confère à tous ses ennemis un sentiment supplémentaire de dureté. Les autres membres de sa famille sont sans doute encore plus fous que lui, et aucun d’eux ne montre une once de sympathie pour ce que Sally endure.

Pour paraphraser la célèbre narration d’ouverture de John Larroquette, Sally Hardesty ne pouvait pas s’attendre et n’aurait pas souhaité voir autant de fous et de choses macabres qu’elle le devait ce jour-là. Pour elle, une promenade idyllique en après-midi d’été est devenue un cauchemar. Contrairement à ses amis Kirk, Pam et Jerry, ainsi qu’à son frère Franklin, Sally a survécu. Malheureusement, elle n’a pas vraiment survécu intacte.

Massacre à la tronçonneuse: ce qui est arrivé à Sally Hardesty

Sally Hardesty n’apparaît pas dans la suite de 1986 Massacre à la tronçonneuse 2, bien que la narration d’ouverture de ce film éclaire un peu ce qui lui est arrivé. Après s’être échappée à l’arrière d’un camion à la fin du premier, Sally était devenue naturellement dérangée, déclamant et délirant de ses expériences avec les Sawyer. Elle a ensuite glissé dans un état catatonique. Cela a conduit son oncle et ancien Texas Ranger  “Lefty” Enright (Dennis Hopper) à retrouver la famille de Leatherface et à les affronter directement comme vengeance.

À partir de là, le destin ultime de Sally devient plus trouble, grâce à la continuité trouvée dans d’autres entrées de la franchise. La narration d’ouverture du troisième volet des années 1990: Leatherface : Massacre à la tronçonneuse 3 dit que Sally est décédée en 1977, alors qu’elle était patiente dans un établissement psychiatrique privé. On ne sait pas si cela est lié à la catatonie que le deuxième opus mentionne. Encore plus déroutant, c’est qu’en 1994, Massacre à la tronçonneuse : La Nouvelle Génération, l’actrice Marilyn Burns est vue sur une civière à l’intérieur d’un hôpital vers la fin du film, certaines informations disponibles suggérant qu’elle fait une apparition en tant que Sally.

Fait intéressant, bien qu’il ne soit jamais spécifié dans le film, le nom de famille du personnage de Jessica Biel, Erin, dans le remake du Massacre à la tronçonneuse de 2003 était censé être Hardesty, ce qui en fait une contrepartie directe de Sally dans l’univers du remake. Dans la fin alternative du remake, il est révélé qu’une Erin plus âgée racontait l’histoire du film à un journaliste, et qu’elle avait passé des décennies dans un asile d’aliénés. Peu importe l’incarnation, Sally Hardesty ne peut tout simplement pas gagner car elle est trop atteinte psychologiquement.



Giarrusso Flavia
A propos Giarrusso Flavia 314 Articles
Passionnée de films d'horreur depuis de longues années .....qui aime fouiner a chercher le top en matière d'actualité. Fait partie du Projet : Court métrage de Darkmovies en tant que scénariste

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*