Litterature et Documentaires

The J-Horror Virus : le documentaire qui explore les films Japonais les plus terrifiants

Last Updated on 21 juin 2023 by Frere Yannick

blank

Le nouveau documentaire The J-Horror Virus met en lumière le boom de l’horreur japonaise de la fin des années 1990 et du début des années 2000, largement alimenté par Ring de Hideo Nakata.

The J-Horror Virus, produit par Sarah Appleton et Jasper Sharp est présenté comme un “long métrage documentaire retraçant les origines, l’évolution et la diffusion à travers le monde d’une marque distinctive de films d’horreur surnaturels fabriqués au Japon qui se sont infiltrés dans la conscience mondiale au tournant du millénaire, des films mettant en scène des fantômes vengeurs se manifestant par le biais de la technologie contemporaine sur fond d’aliénation urbaine et de décadence sociale”.

Le synopsis poursuit : “Depuis ses origines dans le faux documentaire Psychic Vision de Teruyoshi Ishii en 1988 et la série séminale Scary True Stories (1991/92) de Norio Tsuruta en passant par des titres aussi importants que Ring de Hideo Nakata (1998), Pulse de Kiyoshi Kurosawa (2001) et Ju-On : The Grudge de Takashi Shimizu (2002).

Outre les acteurs Rie Inoo (Ring) et Takako Fuji (Ju-On), les personnes interrogées sont Kiyoshi Kurosawa (Pulse, Cure), Shin’ya Tsukamoto (Tetsuo : The Iron Man), Takashi Shimizu (Ju-On), Masayuki Ochiai (Infection) et Mari Asato (Fatal Frame).

blank

The J-Horror Virus est le documentaire ultime pour les amateurs de films d’horreur made in Japan , vous pouvez aussi jeter un oeil sur notre Top 100 des films Asiatiques

blank

 

Frere Yannick
Grand passionné de Films d'horreur et fantastique depuis des décennies Rédacteur, Critique, Webmaster ainsi que de la création de futurs projets et évènements ayant rapport avec le cinéma d'horreur en Belgique .

Laisser un commentaire