Top 10 des meilleurs tueurs de monstres des années 80



Beaucoup de classiques cultes, d’icônes d’horreur et de science-fiction des années 80 sont devenus ainsi en raison de leur incroyable conception de créature. Ce fut une décennie de maquillage impressionnant et de superbes effets spéciaux, souvent grotesques. Cependant, dans de nombreux cas, les monstres ne sont aussi importants que le héros pour les tuer.

Rien ne vend plus une icône que de les voir affronter une sorte de terreur verbale ou de créature monstrueuse. Les années 80 étaient pleines de tueurs de bêtes emblématiques, mais lequel était le meilleur. Voici les dix meilleurs tueurs de monstres des années 1980.

10 : Derek – Bad Taste

Dans le premier long métrage de Peter Jackson, un jeune homme nommé Derek découvre que sa petite ville a été secrètement envahie par des monstres extraterrestres. Après cette prise de conscience, il fait ce que n’importe qui ferait et se propose de tous les tuer avec une tronçonneuse. Bien que sa créativité avec des attaques comme la plongée à la tronçonneuse tout au long du corps d’une créature le rend formidable, c’est le fait que Derek aime juste les tronçonneuses et massacrer des monstres ce qui cimente vraiment sa place sur la liste. Il est tout sourire en massacrant les monstres.

9 : Luke Skywalker – Star Wars

Bien que cela puisse sembler un choix étrange, Luke tue des monstres notables tout au long de l’Empire contre attaque, puis dans le retour du Jedi. Alors qu’il est pris au piège dans sa grotte de glace, Luke dégomme une grande bête genre yéti appelée Wampa. Puis, lorsqu’il est tombé dans une fosse du palais de Jabba, il tue la créature massive de type troll appelée Rancor.

Cela ne compte pas la pléthore d’étrangers qu’il tue lors des combats à la fosse de Sarlacc un peu plus tard, car il semble qu’il serait un peu insensible d’appeler les dizaines de races extraterrestres dans les monstres de Star Wars simplement en fonction de leur apparence. 

8 : Tommy Jarvis – Vendredi 13, chapitre VI : Jason le mort-vivant

Alors que certains pourraient faire valoir le statut de «monstre» du slasher emblématique Jason Voorhees dans cette entrée spécifique, il est littéralement ramené de la tombe, apportant avec lui une apparence zombifiée. Tommy Jarvis est le personnage central de trois films consécutifs du vendredi 13, concluant avec lui en combattant Jason dans celui-ci. Non seulement il échappe constamment à la mort aux mains du célèbre tueur, mais il le cherche également et se moque même ouvertement de lui.

L’autre argument serait que Jarvis ne tue pas techniquement Jason Voorhees, mais il a le courage de l’affronter de front et gagne ensuite, ce qui doit compter pour quelque chose. De plus, il a techniquement tué Jason une fois déjà dans le quatrième film, donc il mérite sa place dans le classement.

7 : John Nada – Invasion Los Angeles

“John Nada” Le rôle le plus célèbre de Roddy Piper est son personnage dérivé devenu héros terroriste dans le film d’horreur d’action de John Carpenter. Lorsqu’on lui donne des lunettes spéciales, le personnage se rend compte que sa ville, et peut-être le monde entier, a été envahie par des créatures extraterrestres se cachant à la vue de tous.

Il prend ensuite une sage décision et décide de tuer tous ceux qu’il voit, seulement au lieu d’une tronçonneuse, il opte pour des armes a feu et au lieu d’une joie sadique, il les dégomment à la cool.

6 : Les chasseurs de primes – Critters

Bien qu’à première vue, les petites créatures de Critters ne semblent rien de plus que des rongeurs extraterrestres animaliers, mais la vérité est que ces boules de poils sont des criminels intelligents et mortels d’une autre planète. Ils ne se retrouvent sur Terre qu’après s’être échappé d’un navire de transport pénitentiaire et avoir atterri en catastrophe sur notre bonne veille terre.

Comme pour de nombreux criminels en fuite, des chasseurs de primes sont envoyés pour les récupérer (ou les désintégrer). Les chasseurs de primes de l’univers Critters sont des métamorphes équipés d’armes massives capables de faire des trous dans les bâtiments….Les chasseurs sont les meilleurs tueurs de monstres que l’espace a à offrir.

5 : The Monster Squad

La seule équipe sur cette liste qui s’est réunie spécifiquement dans le but de tuer des monstres, et malgré le fait d’être des adolescents, ils font un très bon travail. Lorsque leur ville est envahie par Frankenstein, Dracula, un Loup Garou et une Momie, ce groupe décide de riposter par tous les moyens.

Cela se traduit par les tirer avec des flèches, les frapper avec des objets contondants, les souffler en deux avec un bâton de dynamite et, évidemment, les donner des coups de pied dans les burnes… Pas mal pour une première apparition pour l’équipe.

4 : R.J. MacReady – The Thing

L’un des rôles les plus emblématiques de Kurt Russell est dans le film d’horreur de John Carpenter sur un monstre qui change de forme et qui peut se déguiser en victime. Le film claustrophobe suit une équipe de recherche piégée dans l’Arctique alors qu’elle tente de survivre aux attaques de la créature.

MacReady tue plusieurs formes de la bête en se déplaçant de corps en corps, mais son objectif avec un lance-flammes n’est pas tout ce qui lui vaut une place sur la liste. Il a également des plans et des stratégies qui fonctionnent principalement pour lui. La scène où il teste le sang de ses semblables montre qu’il sait s’adapter et se concentrer sur la survie.

3 : Dutch – Predator

Le commando habile qui dirige l’équipe de mercenaires dans Predator prouve dans les vingt premières minutes du film qu’il est probablement le meilleur tueur humain de cette liste, mais cette liste vise à tuer des créatures. Heureusement, ce soldat polyvalent, joué par Arnold Schwarzenegger, excelle également à tuer des chasseurs extraterrestres monstrueux.

Bien qu’il soit clairement surpassé pour la plupart du film, dans la finale, Dutch surpasse le monstre titulaire et parvient à le combattre dans un combat généralement juste. Un exploit incroyable vu qu’il a éliminé toute son équipe à lui seul. C’est un soldat qui n’est jamais revenu pour une suite, nous n’avons donc qu’un seul combat pour le juger, mais  il se comporterait probablement bien contre n’importe quel monstre.

2 : Ash Williams – Evil Dead

Il est l’un des plus grands tueurs de monstres de tous les temps, mais malheureusement, il le sait. Ashley J. Williams, rendu célèbre par Bruce Campbell et les films Evil Dead, est un tueur de démons arrogant mais capable. Alors que dans le premier film, il a du mal à tuer ses ennemis démoniaques, s’en sortant à peine via un fusil de chasse, une pelle et une tronçonneuse, dans les suites, il prend clairement le dessus.

Dans le deuxième film, Ash remplace sa main par une tronçonneuse et scie le canon de son fusil de chasse, puis se met au travail. Il devient courageux et lance même quelques plaisanteries, s’installant pleinement dans son rôle de héros d’action.

1 : Ellen Ripley – Aliens

Le meilleur tueur de monstres des années 80 est également le plus réticent du groupe. Ripley, le personnage de Sigourney Weaver de la franchise Alien, réussit à peine à tuer l’extraterrestre qui terrorise son équipe dans le premier film, mais un peu comme Ash avant elle, dans le deuxième film, elle fait du badass à fond les ballons.

La finale d’Aliens 2 : on voit le duel furieux de Ripley brandissant un lance-flammes et un fusil à plasma, anéantissant les xénomorphes vicieux comme s’ils étaient des insectes. Puis, face à la reine des extraterrestres, elle transforme un chariot élévateur robotisé en un méchanisme de fortune et mène le combat directement vers elle. Précédé, bien sûr, d’une ligne emblématique que je n’ai pas le droit d’écrire ici.

 

 



Frere Yannick
A propos Frere Yannick 688 Articles
Grand passionné de Films d'horreur et fantastique depuis des décennies Fait partie du Projet : Court métrage de Darkmovies en tant que scénariste et réalisateur ainsi que de la création d'un futur projet ayant avoir avec le cinéma d'horreur en Belgique .

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*