Tucker et Dale fightent le mal a inversé le script sur les stéréotypes d’horreur des ploucs Américains



La comédie hilarante de Tucker et Dale fightent le mal retourne le script sur les stéréotypes d’horreur standard associés aux personnages ‘redneck’ (Ploucs ou Campagnards). Le genre d’horreur regorge de films et d’émissions de télévision qui utilisent ces stéréotypes, tels que Massacre à la Tronçonneuse, Détour Mortel, La Colline à des yeux et le grand classique Délivrance. Il y a aussi les nombreux films de Rob Zombie, qui présentent souvent des méchants ploucs de races blanche comme la famille Fireflies de la maison des 1000 Morts.

On pourrait supposer que la sur-utilisation du méchant Redneck est due à la plupart des films écrits par des scénaristes hollywoodiens, qui vivent et travaillent généralement dans de grandes villes comme Los Angeles ou New York. Pour eux, ceux qui vivent dans les bois ou dans les montagnes sont essentiellement une entité étrangère, ou du moins une culture qu’ils ne comprennent pas, et il y a peu de choses plus redoutables que l’inconnu d’ou une certaine carricature .

Heureusement, il existe le succès culte acclamé par la critique Tucker & Dale vs.Evil, qui incarne les acteurs de genre préférés des fans Alan Tudyk et Tyler Labine en tant que rednecks titulaires, et met un point d’honneur à renverser les attentes concernant ce type de personnage à chaque tour. Ces collines peuvent avoir des yeux, mais elles ont aussi des émotions.

Tucker & Dale le mauvais stéréotypes d’horreur “pecno”

Pour ceux qui ne sont pas familiers, Tucker & Dale fightent le Mal voit un groupe de collégiens aller camper dans les bois de Virginie-Occidentale, et alors que dans une station-service, ils rencontrent Tucker et Dale. Dale est instantanément attiré par l’un des membres du groupe, Allison (Katrina Bowden), mais il est naturellement timide, et ses tentatives maladroites d’interagir avec elle laissent juste les autres le prendre pour un type bizarre. Pour Allison et ses amis, Tucker et Dale semblent être les ploucs effrayants stéréotypés (alcooliques,drogués) qui sont tout aussi susceptibles de tuer quelqu’un et de porter leur peau que d’être amicaux.

Bien sûr, Tucker et Dale sont tout sauf des tueurs et sont deux âmes bienveillantes et bien sympathique. Malheureusement, les collégiens ont tellement peur d’eux que de part leurs propres stupidités et leurs inepties les font systématiquement tuer dans des accidents sur les terres de Tucker et Dale. Nos deux amis savent qu’ils n’ont tué personne, mais craignent de ne pas pouvoir le prouver, et chaque décès aggrave la situation pour leur cas. De manière amusante, les morts sont jouées avec de l’humour noir, y compris quand un gars s’envole dans une déchiqueteuse de bois, et qu’un autre se souffle accidentellement la tête avec un fusil de chasse. Heureusement, Tucker et Dale gagnent à la fin, l’emportant sur le vrai méchant….Mais pour une fois, les Ploucs sont devenus les héros d’un film d’horreur.



Frere Yannick
A propos Frere Yannick 689 Articles
Grand passionné de Films d'horreur et fantastique depuis des décennies Fait partie du Projet : Court métrage de Darkmovies en tant que scénariste et réalisateur ainsi que de la création d'un futur projet ayant avoir avec le cinéma d'horreur en Belgique .

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*