Critique de film : 28 jours plus tard



Résumé du film 28 jours plus tard : Un commando de la Protection Animale fait irruption dans un laboratoire top secret pour délivrer des dizaines de chimpanzés soumis à de terribles expériences. Mais aussitôt libérés, les primates, contaminés par un mystérieux virus et animés d’une rage incontrôlable, bondissent sur leurs “sauveurs” et les massacrent.
28 jours plus tard, le mal s’est répandu à une vitesse fulgurante à travers le pays, la population a été évacuée en masse et Londres n’est plus qu’une ville fantôme. Les rares rescapés se terrent pour échapper aux “Contaminés” assoiffés de violence. C’est dans ce contexte que Jim, un coursier, sort d’un profond coma…

Ressenti : On change de registre et on se plonge cette fois-ci dans un univers post-apocalyptique où règne solitude, peur et survie. Même si dans l’ensemble, 28 jours plus tard est une belle réalisation, je vous avoue avoir eu un peu de mal à suivre l’histoire. D’une part à cause de la lenteur même si elle est justifiée, c’est vrai que les décors sont sublimes mais ça manque d’actions pour moi malgré tout. Ici, le film joue beaucoup sur l’instinct de survie et sur l’évolution des personnages qui au passage sont très convaincants dans l’ensemble. On découvre Cillian Murphy dans son premier long-métrage d’horreur et qu’on retrouvera des années plus tard dans le thriller Red Eye. N’oublions pas la performance de Naomie Harris qui est excellente. Je poursuis avec l’intrigue qui quant à elle est assez présente, on se demande sans arrêt que vont devenir les survivants, sur qui ils sont tombés, des infectés ou pire encore? Pour finir, il est rare de savoir comment et par qui l’infection s’est propagée, 28 jours plus tard nous offre enfin une réponse valable même si on ne sait pas pourquoi ils ont décidé de créer un virus capable de rendre un animal ou un humain fou de rage. Cependant, malgré quelques petits défauts, j’ai passé un bon moment et je suis impatiente de découvrir le second volet.

Infos sur le film :

Titre : 28 jours plus tard
Date de sortie : 16 avril 2003 
Réalisateur : Danny Boyle
Série de films : 28 Days Later
Titre musical associé : In the House – In a Heartbeat
Budget : 5 millions GBP

Note : 3.2/5 – Note DM 3.8/5 / Critiques

Bande Annonce :



Erlst Ann
A propos Erlst Ann 124 Articles
Critique de Films d'horreur et grande fan du film du genre

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*