Critique de film : Butchers

3
(1)

Résumé du film Butchers : Une famille de bouchers sadiques a élu domicile dans l’arrière-pays, loin du monde et du regard des hommes. En toutes saisons, hivers glacials comme étés caniculaires, tous ceux qui croisent leur chemin sont des victimes potentielles…


Ressenti : Suite à une panne de voiture, quatre amis se retrouvent coincés au milieu de nulle part. À quelques pas de là habitent deux frères particulièrement sadiques…
Adrian Longley abandonne ses comédies romantiques pour proposer aujourd’hui un genre totalement opposé : le slasher.
Pour une première expérience dans le cinéma d’horreur, je dois dire que le réalisateur propose un long-métrage plutôt efficace. La scène d’ouverture donne un premier jet de ce que nous allons découvrir dans ce film. Rapidement, on ressent la simplicité dans l’intrigue et dans le scénario mais je décide malgré tout de poursuivre et je découvre avec étonnement que Butchers a quelques qualités non-négligeables à offrir.

Premièrement, le jeu d’acteur. On retrouve à l’écran, un duo de psychopathes maîtrisant leur rôle à la perfection. Ce qui n’est pas étonnant puisque l’un d’entre eux, Simon Phillips est un habitué du genre. On lui doit notamment Once upon a time at Christmas ou encore Gehenna : Where death lives. Dans ce jeu du chat et de la souris, il est vrai que de nombreux clichés sont au rendez-vous mais d’autres éléments seront là afin de nous aider à y faire abstraction et nous divertir. Je pense notamment à certaines scènes d’une extrême violence ou plus simplement le décor choisi qui est certes sobre mais efficace. Ces points-là nous permettent de suivre cette aventure funeste avec intérêt. Vous l’aurez compris, Butchers ne réinvente pas le genre avec des passages à outrance. On reste en terrain connu, dans la simplicité mais parfois il n’en faut pas plus pour convaincre.

Titre : Butchers (2020)
Date de sortie initiale : 15 octobre 2020
Réalisateur : Adrian Langley
Producteurs : Adrian Langley, Kevin Preece, Doug Phillips
Scénario : Adrian Langley, Daniel Weissenberger

Note : 3.5/5  DM : 3.5/5 Critiques

Bande Annonce :

Qu'en Pensez vous ?

Votre avis compte

Average rating 3 / 5. Vote count: 1

No votes so far! Be the first to rate this post.



A propos Erlst Ann 138 Articles
Critique de Films d'horreur et grande fan du film du genre

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*