Critique de film : Follow Me

1
(1)

Résumé du film Follow Me : Un influenceur se rend avec ses amis à Moscou pour réaliser de nouveaux contenus pour sa chaîne. Ils participent alors à un escape game particulièrement dangereux. Sa communauté semble vouloir de plus en plus de vidéos sanglantes…

Ressenti : Encore un triste exemple du manque de créativité et d’originalité dans le cinéma d’horreur de ces dernières années…
FOLLOW ME débute sur une bonne demi heure inutilement longue , où sont mis en place ses acteurs au jeu assez mauvais , plutôt dignes de séries télévisées que d’une production horrifique . Passé cet interminable début , on souffle un peu quand le métrage rentre dans le vif de son sujet . Mais on a là encore droit à cliché sur cliché ,autant dans le déroulement des actions que dans les réactions ou prises de décisions de ses personnages.Tout ce qui a pu être fait en la matière depuis 20 ans est ici réchauffé et maladroitement ressorti…Le dénouement arrivera bien vite alors, et remettra en question le peu le peu de ce qui aurait pu un tant soit peu relever un niveau faible donc dans l’ensemble.
Reste à la limite une légère critique de fond sur les réseaux sociaux acceptable, mais le manque de prise de risques et de convictions font de ce FOLLOW ME un spectacle sans surprise , sans jamais de vrais élans capables de le faire décoller… Peut être que cela aurait été moins grave si HOSTEL et SAW ,pour ne citer qu’eux, n’avaient jamais exister , mais tout amateur de ce genre de cinéma ne devrait pas trouver grand chose de formidable à sauver ici ..

Titre : Follow Me (2020)
Première sortie : 16 juillet 2020
Réalisateur : Will Wernick
Titre original : No Escape
Scénario : Will Wernick
Bande originale : Crystal Grooms Mangano

Note : 3.5/10– Note DM 2/10 Critiques

Bande Annonce :

Qu'en Pensez vous ?

Votre avis compte

Average rating 1 / 5. Vote count: 1

No votes so far! Be the first to rate this post.



A propos Stéphane Kozubek 8 Articles
Amateur de films de tous styles et époques depuis une trentaine d 'années, avec une affection particulière pour le cinéma d'horreur . De celui des années 70/80 (la meilleure période pour moi) aux productions actuelles en passant par les films d'exploitation , il reste mon essentielle passion avec toujours la même envie de l 'étudier et le partager .

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*