Critique de film : Le beau-père (2009)

Résumé du film Le beau-père (2009) : Après avoir terminé son école militaire, Michael rentre à la maison. Il y découvre sa mère en pleine histoire d’amour avec son nouvel petit-ami David Harris. Alors que les deux hommes commencent à se connaître, Michael devient de plus en plus suspicieux : son beau-père a toujours été là pour rendre service, mais ne serait-ce pas un leurre pour cacher ses pires travers ? Le jeune homme décide alors de mener l’enquête avec de quelques amis et ne tarde pas à découvrir que ce « gentil homme » est un serial killer qui aurait déjà éliminé plusieurs familles… Déjà, dans le quartier, les quelques personnes ayant remarqué les incohérences du récit de David Harris commencent à mystérieusement disparaître. Michael doit rapidement mettre ses proches en sécurité.

Ressenti : Même si je ne qualifierai pas ce film comme étant un film d’horreur mai comme un bon thriller, il est vrai que j’ai passé un chouette moment. Le beau-père nous plonge dans un thriller où les acteurs sont aussi bons les uns que les autres mais plus particulièrement chapeau bas à l’acteur principal ( Dylan Walsh) .
Tous se joue autour de lui, il joue vraiment son rôle à merveilles. Vous avez certainement pu le reconnaître dans la série culte Nip/Tuck (qui est un style tout à fait opposé) je trouve qu’ici, le rôle du  » méchant  » lui va à ravir. Pour ce qui est de l’ambiance générale, elle est plutôt bonne.On se retrouve avec un homme complètement dérangé et voulant impérativement se faire aimé par tous les membres de la famille sans exceptions mais on se rend vite compte qu’il joue un double jeu. Je vous le conseille vivement.

Complément d’infos :

The Stepfather Crime, Thriller | Decembre 16, 2009 (Belgium) 5.5
Réalisateur: Nelson McCormickscénariste: J.S. Cardone, Donald E. Westlake, Carolyn LefcourtActeurs: Penn Badgley, Dylan Walsh, Sela WardSynopsis: Michael Harding (Penn Badgely) returns home from military school to find his mother Susan (Sela Ward) happily in love and living with her new boyfriend, David (Dylan Walsh). As the two men get to know each other, Michael becomes more and more suspicious of the man who is always there with a helpful hand. Is he really the man of her dreams or could David be hiding a dark side?

Photos


Voir les photos >>

Voir aussi les anciennes versions : Le Beau père (1987) & Le Beau père 2 (1989)

Note : 3.8/5 Critiques de films

Bande Annonce :

Votre Vote
Votez pour ce film/article
[Total: 1 Average: 3]
A propos Frere Yannick 1560 Articles
Grand passionné de Films d'horreur et fantastique depuis des décennies Fait partie du Projet : Court métrage de Darkmovies en tant que scénariste et réalisateur ainsi que de la création d'un futur projet ayant avoir avec le cinéma d'horreur en Belgique .

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire