Critique de film : Zombie (1978)

Résumé du film Zombie (1978) : Des morts-vivants assoiffés de sang ont envahi la Terre et se nourrissent de ses habitants. Un groupe de survivants se réfugie dans un centre-commercial abandonné. Alors que la vie s’organise à l’intérieur, la situation empire à l’extérieur…

Ressenti : Créateur d’une hexalogie de morts-vivants, George A. Romero est arrivé malgré quelques défauts à me captiver avec son deuxième volet, Zombie. On entre dans le vif du sujet avec une facilité débordante. Nous démarrons au moment où l’apocalypse a déjà pointé le bout de son nez. Nous ferons par la suite la connaissance d’un petit groupe de rescapés qui sont tombés à court de carburant et qui se sont réfugiés dans un centre commercial. Ce décor sera justement au coeur de l’histoire puisqu’on est censé y trouver tout ce dont on a besoin pour survivre mais les zombies seront là pour leurs rapeller de ne pas trop prendre leurs aises. En parlant des personnages, je dois dire que je suis assez satisfaite de leurs interprétations. Les points qui me dérange ne se trouvent pas dans les personnages, ni dans le scénario et encore moins dans la bande son qui au passage est juste magistrale (Merci Goblin ! ). Je n’oublie pas que Dawn of the dead a 35 ans à son actif, et que pour un film de cette époque, il est globalement bien réalisé mais il y a des points sur lesquels j’ai toujours été intransigeante et qui ne m’ont pas convaincue aujourd’hui : les maquillages et les effets spéciaux. C’est en dessous de ce à quoi je m’attendais. Les projections de peinture à la place du sang, ou le manque de réalisme lorsqu’on tue un zombie ou encore le maquillage non-terminé. Ce sont des détails peut-être anodins pour certains mais pour moi, c’est déjà beaucoup. Ce qui me désole le plus, c’est qu’en revanche d’autres scènes sont bien mieux réalisées et convaincantes comme celle où un motard est éventré vivant. Pour résumé, je reproche ce manque d’irrégularités. Je dois admettre que malgré les points que je viens de mentionner, ça ne m’a pas empêchée de poursuivre le récit avec les yeux grands ouverts. D’autres points sont maitrisés pour que nous puissions profiter durant 120 minutes, d’un survival où il y règne une ambiance oppressante et une tension palpable. C’est ma première expérience avec la saga de zombies de George.A.Romero et même si j’y ai trouvé des points déplaisants, ça ne va pas m’empêcher de regarder les autres. C’est une affaire à suivre…

Complément d’infos :

Dawn of the Dead Horror, Thriller | Septembre 2, 1978 (Italy) 7.9
Réalisateur: George A. Romeroscénariste: George A. RomeroActeurs: David Emge, Ken Foree, Scott H. ReinigerSynopsis: The zombie apocalypse has hit Earth. Two personnel from a TV station and two policemen set off in a helicopter to find a safe place to hide out. Their search leads them to a shopping mall where they manage to find a place that, while not zombie-free, is quite secure. So far, so good. —grantss

Photos


Voir les photos >>

Note : 3.2/5 Critiques de films

Bande Annonce :

Votre Vote
Votez pour ce film/article
[Total: 1 Average: 3]
A propos Frere Yannick 1560 Articles
Grand passionné de Films d'horreur et fantastique depuis des décennies Fait partie du Projet : Court métrage de Darkmovies en tant que scénariste et réalisateur ainsi que de la création d'un futur projet ayant avoir avec le cinéma d'horreur en Belgique .

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire