Critique de film : The Démon Inside



Résumé du film The Demon Inside : Après trois années passées en prison pour la mort d’un enfant lors d’une séance d’exorcisme qui a mal tournée, le Père Lambert cherche sa rédemption auprès de Joel, un jeune père de famille qui soupçonne son fils d’être possédé…

Ressenti : Pearry Reginald Teo nous propose un énième film sur les possessions démoniaques qui avouons-le ne révolutionne pas le genre. En effet, même si ce dernier a souhaité passer par une approche différente, la majorité des scènes ne parviennent pas à nous convaincre pour la simple et bonne raison qu’elles sont soit prévisibles, soit trop classiques pour être appréciées. Les personnages quant à eux nous offre une prestation qu’on peut jugée de correcte sans être non plus exceptionelle. Par contre, on sent que le réalisateur a souhaité se démarquer et apporter une touche d’originalité en utilisant un filtre de couleur lors de chaque apparition, il est vrai que ça peut apporter au film une certaine tension supplémentaire mais ça peut également faire l’inverse en nous préparant à l’avance à ce qu’il va se passer. Venons-en à présent à l’ambiance, heureusement elle parvient à remonter un peu le niveau. Elle est sans nul doute, l’élément le plus remarquable dans cette réalisation avec ses décors quelques peu loufoques -on dirait même qu’ils sont sortis tout droit d’incantation vaudou-, s’ajoute à ça, une photographie assez sombre et on se retrouve dans une atmopshère gothique et maitrisée. Sur ces bonnes notes, j’osais espérer que le scénario satisferait mes attentes mais ça a eu l’effet inverse, nous avons droit à la place au même discours biblique, à la même intrigue que dans tous les films traitant du sujet, ce qui peut finalement s’avérer lassant. Quoi qu’il en soit, même si « The demon inside » a quelques qualités, ce n’est cependant pas suffisant pour me satisfaire entièrement, on reste bien trop sur les sentiers battus…

Infos sur le film :

Titre : The Démon Inside (2019)
Première sortie : 9 janvier 2020 (Russie)
Réalisateur : Pearry Teo
Scénario : Pearry Teo
Producteurs : Danny Dimbort, Ehud Bleiberg

Note : 2/5

Bande Annonce : 



Erlst Ann
A propos Erlst Ann 119 Articles
Critique de Films d'horreur et grande fan du film du genre

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*