Critique du film : Darkness Falls

Résumé du film Darkness Falls : A Darkness Falls, tout le monde connaît la légende de Matilda Dixon, une vieille femme défigurée et injustement exécutée un siècle auparavant. On raconte qu’elle se venge sur chaque enfant la nuit où il perd sa dernière dent de lait…Kyle connaît l’histoire mieux que personne. Lorsqu’il était tout jeune, il a vu l’effroyable fantôme. Lui s’en est sorti de justesse, mais pas sa mère. Depuis, il a fui la petite ville et craint l’obscurité. Quelques années plus tard, son ancienne petite amie, Caitlin, le contacte et lui demande de l’aide. Michael, son petit frère de neuf ans, fait lui aussi de terribles cauchemars. Le spectre de Matilda ressurgit. Malgré ses appréhensions, Kyle accepte de revenir à Darkness Falls pour sauver Michael…

Ressenti : À mi-chemin entre légende urbaine et achluophobie, Darkness falls est le premier long métrage de Jonathan Liebesman. Il est vrai que le scénario de premier abord donne plutôt envie ainsi que cette scène d’ouverture qui donne un petit aperçu de ce que l’on va découvrir au cours de l’histoire mais cette motivation fût très vite de courte durée. Premièrement, les apparitions du fantôme sont bien trop présentes ce qui rend le film prévisible et lassant. Résultat : la terreur qu’on peut ressentir lors de la première scène s’estompe rapidement et on tombe finalement dans le classique mais surtout dans le ridicule avec une fin bâclée et sans intérêt. De plus, les personnages essayent tant bien que mal de remonter le niveau mais ça n’a malheureusement pas suffit à me convaincre. Bref, Darkness falls est un film sans grande originalité et qui à mon grand regret, s’oublie facilement même si on retrouve du boulot derrière le scénario. Ce qui me désole le plus c’est que ça démarrait plutôt bien, je me suis vraiment fais avoir comme une bleue…

Note : 2/5

Infos sur le film : 

Titre : Darkness falls ( Nuit de Terreur )
Date de sortie 11 juin 2003 (1h 26min)
De Jonathan Liebesman
Avec Emma Caulfield, Lee Cormie, Chaney Kley plus
Genres Epouvante-horreur, Fantastique
Nationalités Américain, Australien

Bande annonce : 

Erlst Ann
A propos Erlst Ann 70 Articles
Critique de Films d'horreur et grande fan du film du genre

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*