Critique du film : Escape Room

Résumé : Six personnes se retrouvent dans une situation incontrôlable ou seule leur intelligence leur permettra de survivre.

Ressenti : Après 《L’étrange cas de Deborah Logan》 et 《Insidious 4》, Adam Robitel nous revient avec un tout autre genre, ici nous sommes plongés dans un escape room grandeur nature aux effets spéciaux globalement maîtrisés même si ils ne sont pas des plus recherchés. Je garde cependant en mémoire la scène de la pièce inversée qui reste pour moi la mieux réussie, la plus intéressante et où la tension est à son comble. Pour en venir à l’histoire, même si elle n’est pas des plus originales, j’y ai quand même découvert quelques atouts. D’une part, par la rapidité avec lequel nous entrons dans ce huis-clos et de l’autre, par l’intelligence de créer des scènes en rapport au passé tragique de chacun des protagonistes. Je suis restée intriguée et captivée par le sort des personnages même si, à mon plus grand regret, on ne les mets pas assez en valeur. Certains sont même étrangement (ou bêtement ?) mis de côté, ce qui permet de rapidement conclure qu’ils ne feront pas parti de la liste des survivants. D’ailleurs, c’est justement la faiblesse d’Escape game; cette sensation que tous est écrit d’avance puisqu’en fin de compte l’effet de surprise disparaît, c’est dommage. Pour finir, la fin me laisse perplexe. D’un côté, j’ai apprécié ce retournement de situation inattendu mais de l’autre, elle me déçoit pour la simple et bonne raison que les réponses apportés aux questions que nous nous sommes posées tout au long du film sont peu satisfaisantes et n’expliquent pas la création d’un jeu si macabre.

Note : 6.5/10

Bande annonce :

Erlst Ann
A propos Erlst Ann 71 Articles
Critique de Films d'horreur et grande fan du film du genre

1 Rétrolien / Ping

  1. DarKMovies ⋆ Escape Room 2 sa date de sortie repoussée à l'été 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*