Critique du film : Happy birthdead 2U

Résumé : Alors que Tree pensait s’être définitivement débarrassée de celle qui voulait sa mort et qu’elle file le parfait amour avec Carter, elle se retrouve projetée dans une dimension parallèle à notre monde. Elle doit désormais affronter des fantômes de son passé et de nouveaux ennemis…

Ressenti : Bien que nous nous éloignons du slasher avec cette suite, Happy birthdead 2U a malgré tout réussi une nouvelle fois à me convaincre. On peut d’ailleurs dire adieu au jeu du chat et de la souris avec le tueur au masque de bébé puisque nous découvrirons à la place une nouvelle intrigue qui s’avère tout aussi intéressante et captivante. J’ai ressenti un véritable ascenseur émotionnel en regardant ce second volet, c’est peut-être ce détail qui m’a donné envie de poursuivre l’histoire malgré les défauts puisque nous passons sans difficulté du rire à l’émotion et de l’émotion au suspense. Il faut dire que les personnages en sont majoritairement responsables notamment Jessica Rothe qui encore une fois nous montre son talent. Drôle et bouleversante, elle nous emporte avec elle dans cette nouvelle dimension parallèle. Comme je le disais précédemment, je regrette juste de ne pas voir d’avantage le côté slasher, nous nous éloignons avec regret d’un film d’horreur. J’ai cette sensation qu’on a privilégié la comédie et le second degré et qu’on a négligé le reste, le reste qui soit dit en passant faisait parti des éléments les plus intéressants dans le premier film même si de nombreux clichés étaient au rendez-vous. La science-fiction vient elle aussi pointer le bout de son nez dans cette suite, ce que j’estimais pas nécessaire. En résumé, plusieurs genres sont réunis pour nous offrir ce deuxième chapitre certes captivant mais par moment décevant, j’en attendais d’avantage.

Note : 7/10

Bande annonce : 

Erlst Ann
A propos Erlst Ann 56 Articles
Critique de Films d'horreur et grande fan du film du genre

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*