Critique du film Seven

Résumé : Pour conclure sa carrière, l’inspecteur Somerset, vieux flic blasé, tombe à sept jours de la retraite sur un criminel peu ordinaire. John Doe, c’est ainsi que se fait appeler l’assassin, a decidé de nettoyer la societé des maux qui la rongent en commettant sept meurtres basés sur les sept pechés capitaux: la gourmandise, l’avarice, la paresse, l’orgueil, la luxure, l’envie et la colère.

Ressenti : On se plonge aujourd’hui dans un univers bien différent des films que je vous propose habituellement. Après Alien 3, David Fincher nous revient une seconde fois et nous montre clairement ce qu’il a dans le ventre en nous faisant découvrir un film policier à énigme original où il y règne une ambiance bien particulière. D’habitude, ce type de film ne fait pas partie de la catégorie que je préfère mais Seven a quelque chose de différent des autres, il est captivant. D’une part par son histoire mais également au point de vue des personnages. D’ailleurs, un duo remarquable est réuni à l’écran ; Morgan Freeman/Brad Pitt pour interpréter les rôles de « l’ancien » et du « jeune » flic. Ils vont devoir collaborer ensemble pour résoudre cette enquête qui ne sera pas de tout repos. C’est le moins que l’on puisse dire puisque nous assisterons à des scènes de crimes barbares et malsaines. Le genre de scènes qui ne m’a pas laissée indifférente… Je poursuis avec l’idée du long-métrage qui pour moi est bonne et intelligente mais peut-être un peu tirée en longueur. Même si l’histoire est attrayante, il m’est arrivée parfois de trouver le temps long, mais ce n’est qu’un détail comparé à la magnifique réalisation et les plans de cadrage surtout concernant la dernière partie du film à partir du moment où le visage du tueur (interpreté par Kevin Spacey que je regrette de ne pas avoir vu plus longtemps) est demasqué. Pour finir, le twist final est à la hauteur de mes attentes et clôture le film de manière imprévisible, nous laissant avec le sentiment d’un film achevé.

Note : 8/10

 

Bande Annonce : 

Erlst Ann
A propos Erlst Ann 50 Articles
Critique de Films d'horreur et grande fan du film du genre

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*