Critique du film : Simetierre (2019)

Résumé du film Simetierre : Le docteur Louis Creed, sa femme Rachel et leurs deux jeunes enfants quittent Boston pour s’installer dans une région rurale du Maine. Près de sa maison, le docteur découvre un mystérieux cimetière caché au fond des bois. Peu après, une tragédie s’abat sur lui. Creed sollicite alors l’aide d’un étrange voisin, Jud Crandall. Sans le savoir, il vient de déclencher une série d’événements tragiques qui vont donner naissance à de redoutables forces maléfiques.

Ressenti : En 1989, Mary Lambert a parfaitement réussi à nous transporter dans l’univers bien particulier de Stephen King et nous a offert un film maîtrisé pour l’époque. Aujourd’hui en 2019, ce remake a également le don d’être intéressant. Le duo Kevin Kölsch et Dennis Widmyer ont gardé l’idée de base du roman célèbre et les passages cultes de l’original mais en y ajoutant cette fois-ci une touche de modernité afin de ne pas tomber dans le prévisible et de mieux surprendre, ce qui fonctionne du tonnerre je dois l’admettre et c’est là pour moi, le premier atoût de cette réalisation : surprendre le spectateur. Nous ne sommes pas dans les banals clichés d’épouvante où les jumpsacres arrivent en masse, absolument pas. L’ambiance ici est bien différente de ce à quoi je m’attendais, elle est à la fois pesante voir très malaisante sans parler de cette tension constamment palpable et qui est au rendez-vous depuis la scène d’ouverture. De plus, quelques passages viennent nous filer la chair de poule pour notre plus grand plaisir. J’en viens à présent au second détail que j’ai pour une fois, à ma grande surprise,particulièrement apprécié : la longueur du film. Je suis consciente que ça peut en déranger certains mais pour moi, cette longueur de presque 120 minutes était nécessaire. Elle nous permet de mieux nous familiariser avec les personnages et leurs peurs, d’apprendre à mieux les comprendre et ainsi mieux les cerner. Point que je n’ai pas forcément retrouvé dans l’original d’ailleurs…
Après 《La malédiction Winchester》, Jason Clarke nous revient hypnotisant et convaincant à souhait dans ce rôle de père protecteur incapable de laisser partir son enfant. Amy Seimetz (You’re next, Alien : Convenant)l’accompagne et nous offre à son tour le rôle d’une mère de famille qui reste traumatisée par le décès brutal de sa soeur et angoisse à l’idée de parler de la mort mais la prestation qui reste incroyable est celle de la jeune Jeté Laurence qui malgré son jeune âge est saisissante à l’écran. Pour finir, Simetierre fait parti de ce genre de film où les dernières minutes sont les plus cruciales, les plus importantes, là où finalement tous se joue et malheureusement, je trouve que la scène final arrive si rapidement que ça nous laisse pas vraiment le temps de la savourer. Ce qui peut être assez déstabilisant voir décevant mais ça ne retire pas les autres belles qualités de ce remake. Simetierre est la première vraie surprise de cette année. Quelque chose me dit que ce duo de réalisateurs vont encore faire parler d’eux dans les années à venir…

Note : 9/10

infos sur le film : 

Date de sortie 10 avril 2019 (1h 41min)
De Kevin Kölsch, Dennis Widmyer
Avec Jason Clarke, Amy Seimetz, John Lithgow plus
Genre Epouvante-horreur
Nationalité Américain

Bande annonce :

Erlst Ann
A propos Erlst Ann 73 Articles
Critique de Films d'horreur et grande fan du film du genre

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*