Haïti va se doter d’une législation sur les « zombis » et leur accorder des droits

Haïti est en pleine refonte de son code pénal et les évolutions législatives devraient inclure à l’intérieur un dispositif pour les « zombis ». Ils se verraient garantir l’égalité avec les autres citoyens.

L’Etat d’Haïti a décidé de refondre son code pénal et une commission sénatoriale a remis le 3 octobre son rapport après 17 mois de travail son travail qui va maintenant être débattu devant le parlement haïtien. Une mesure atypique retient l’attention comme le rapporte le quotidien France-Antilles: celle qui vise à légiférer sur les cas de « zombification ».

Le « zombi » haïtien aura dorénavant des droits (si du moins le projet est adopté en l’état). Il pourra en effet se voir octroyer un « acte de réapparition » ce qui lui permettra de récupérer ses droits comme n’importe quel citoyen haïtien.

Attention tout de même à la méprise, un « zombi » à Haïti ne correspond pas exactement à l’image renvoyée par les films d’horreur. Dans un entretien accordé à L’Obs, l’anthropologue et médecin légiste Philippe Charlier avait expliqué qu’il existait trois catégories de « zombis » dans le pays: des personnes dont on a simulé la mort (notamment en les empoisonnant), ceux qui souffrent de troubles psychiatriques ou enfin des personnes qui ont pris la place d’une autre décédée brusquement, avec l’acceptation tacite de l’entourage. Jusque-là ces « zombis » n’avaient pas de statut dans la législation haïtienne.

Il est difficile de mesurer les conséquences de ce projet qui, s’il est le plus surprenant, n’est pas le pus important de la réforme en cours qui devrait aussi dépénaliser en partie l’avortement, et à l’inverse, proscrire légalement des actes comme la nécrophilie ou la mutilation de cadavre.

Source : Cliquez ici

Frere Yannick
A propos Frere Yannick 445 Articles
Grand passionné de Films d'horreur et fantastique depuis des décennies Fait partie du Projet : Court métrage de Darkmovies en tant que scénariste et réalisateur ainsi que de la création d'un futur projet ayant avoir avec le cinéma d'horreur en Belgique .

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*