Slaughterhouse 2 : la suite du slasher de 1987 est enfin en production !

Le film d’horreur Slaughterhouse, l’abattoir de l’angoisse créé en 1987 par le scénariste/réalisateur Rick Roessler et le producteur Jerry Encoe est l’un de mes préférés depuis que je l’ai regardé pour la première fois sur VHS lorsque j’étais ado. Roessler a longtemps envisagé de créer une suite, mais celle-ci n’a jamais été mise en production avant cette année. Ces derniers mois ont été consacrés au travail de Roessler et Encoe sur Slaughterhouse 2 : Death Metal dont le tournage s’est déroulé dans et autour du Motor Transport Museum et de l’usine historique de feldspath de Campo en Californie.

Slaughterhouse, l'abattoir de l'angoisse | 28 août 1987 (États-Unis) Synopsis: The owner of a slaughterhouse facing foreclosure instructs his obese and mentally disabled son to go on a killing spree against the people who want to buy his property.
Pays: États-UnisLangues: Anglais

Après que Quentin Tarantino a projeté le premier film au New Beverly Cinema à Los Angeles devant une salle comble, Roessler a été motivé pour commencer la production de Slaughterhouse II.

Don Barrett et Joe Barton ont joué Lester Bacon et son fils Buddy, qui se tournent vers le meurtre pour sauver l’abattoir de leur famille dans le film original Slaughterhouse. Selon le San Diego Union Tribute, la suite se concentre sur Cleavon, un autre des enfants de Lester Bacon qui a quitté la porcherie à la recherche d’une vie meilleure et qui n’était que brièvement mentionné dans le film original. Cleavon a un fils muet qui grandit et devient une réincarnation de Buddy Bacon, tout comme son père. Selon Monthly, une équipe père-fils produit du bœuf séché à l’intérieur du Motor Transport Museum, une ancienne usine de feldspath entourée de nombreux camions rouillés. C’est là qu’est ajouté l’élément clé : la chair humaine.

Rem Dog, le fils de Cleavon, sèche la viande pour leur Wonder Jerky à l’aide d’un lance-flammes. Les ventes de Wonder Jerky permettent de couvrir les frais du musée, et les consommateurs ne savent pas que les friandises qu’ils ingèrent sont créées à partir des restes broyés de malheureux randonneurs qui ont été enlevés sur le Pacific Crest Trail.

Le financement de 250 000 dollars pour Slaughterhouse II est utilisé pour la production. Bryan Butler propriétaire du Motor Transport Museum, joue le rôle de Cleavon, et Remington Tully un lycéen local, celui de Rem Dog. Lance Garmo propriétaire du magasin général The Green Store, joue le rôle du magasinier de la ville, et Mary Grondona une autre lycéenne locale, incarne le personnage d’Ashley. Hemlock, un groupe de métal, fait également une apparition. Sherry Leigh qui jouait le rôle de Liz Borden, l’héroïne et la fille du shérif est de retour depuis le premier film. La protagoniste a depuis mûri et est devenue shérif. Jim Larimore le mari de Leigh, incarne un “riche promoteur qui convoite les terres du musée du transport”.

Slaughterhouse II est considéré comme une comédie d’horreur par Roessler et Encoe. Il y a du sang qui gicle et des choses de ce genre, a déclaré Roessler à CBS8. Probablement pas autant que dans le premier film que nous avons fait, où il y avait beaucoup de corps suspendus au plafond.

Le tournage de Slaughterhouse II sera bientôt terminé et les producteurs espèrent le présenter aux distributeurs en janvier 2024. “J’ai hâte de terminer ce film, de voir le produit fini ici et de le distribuer”, a ajouté M. Encoe. Et qui sait ? Un Abattoir 3 est peut-être en préparation.

Bien que Barton soit décédé en 2010, il est dommage que Buddy Bacon n’ait jamais pu revenir pour une suite. Rick Roessler poursuit la saga Slaughterhouse, et j’ai hâte de voir comment Slaughterhouse II : Death Metal se terminera.

Nous y reviendrons très prochainement ….

Votre Vote
1Shares
A propos Frere Yannick 2075 Articles
Grand passionné de Films d'horreur et fantastique depuis des décennies Rédacteur, Critique, Webmaster ainsi que de la création de futurs projets et évènements ayant rapport avec le cinéma d'horreur en Belgique .

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*