Critique du film : Maniac (1980)



Résumé du film Maniac (1980) : Un psychopathe sème la mort en ville en scalpant ses victimes pour recréer sa mère abusive décédée plusieurs années auparavant.

Ressenti : « Maniac » signe la première réalisation du jeune William Lustig et autant vous dire qu’il ne nous faudra pas longtemps avant d’être subjugué par son talent concernant la mise en scène. Ce dernier nous plonge au coeur de l’esprit d’un tueur en série déjanté scalpant le crâne de chacune de ses victimes en mémoire à sa défunte mère. Il est impossible de rester impassible face à cette série de meutres particulièrement barbares et sanglants (sans en faire des tonnes et ça c’est bien!). D’ailleurs, on a à peine le temps de démarrer le film qu’on est immédiatement confronté à l’assassinat de la première victime et c’est à ce moment précis qu’on comprend ce que nous allons découvrir durant près de nonante minutes. En effet, avec une tension aussi palpable, on ne peut qu’être captivé par ce slasher. Si il vous faut encore des raisons de découvrir « Maniac » sans plus tarder, sachez que chaque acteur se démène afin de rendre leur interprétation la plus convaincante possible. Cependant, il est vrai que Joe Spinell se démarque des autres grâce à sa parfaite maitrise dans le rôle du psychopathe. Pour finir, avec « Maniac », on prend plaisir à découvrir le parfait slasher des années 80 à la fois maitrisé, réaliste mais surtout efficace.

Infos sur le film :

Titre : Maniac (1980)
Première sortie : 26 décembre 1980 (États-Unis)
Réalisateur : William Lustig
Bande originale : Jay Chattaway
Box-office : 10 millions USD
Budget : 550 000 USD

Note : 4/5

Bande Annonce : 



Erlst Ann
A propos Erlst Ann 119 Articles
Critique de Films d'horreur et grande fan du film du genre

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*