Mike Flanagan revient sur le film ‘Ouija: les origines’

Avec des séries télévisées comme « The Haunting of Hill House » et « Midnight Mass » ainsi que des films comme « Doctor Sleep » et « Gerald’s Game« , Mike Flanagan est aujourd’hui considéré comme le maître du genre.

Il a connu le succès au box-office il y a dix ans avec le film « Oculus« , qui a été très bien accueilli. Ce film a été suivi du peu apprécié « Ne t’endors pas« , qui est resté sur les tablettes en raison des difficultés financières du distributeur.

Il y a également eu « Ouija: les origines« , un préquel complètement inutile du film « Ouija » de 2014 de Blumhouse qui se déroule dans les années 1960. Le premier film n’a coûté que 5 à 6 millions de dollars et a rapporté 103 millions de dollars dans le monde entier, bien qu’il ait reçu de mauvaises critiques.

La suite de Flanagan, bien que toujours réussie mais pas aussi largement populaire que le premier, a néanmoins rapporté 81,7 millions de dollars sur son budget le plus onéreux de 9 à 12 millions de dollars. Plus important encore, le film a reçu d’excellentes critiques et est cité comme un superbe exemple de préquelle/suite qui surpasse de loin son prédécesseur.

blank

Cette semaine Flanagan a révélé sur Tumblr qu’il n’aimait vraiment pas le titre et a décrit comment le PDG de Blumhouse, Jason Blum, lui a annoncé la nouvelle :

« Je me souviens de l’appel téléphonique que j’ai reçu de Jason Blum après la fin du film. Universal avait décidé de ne pas appeler le film ‘Ouija 2’, car ils craignaient que le chiffre 2 ne le rende moins intéressant. Au lieu de cela, ils avaient pris un grand virage : le film s’appellerait « Ouija : L’origine du mal ».

J’ai éclaté de rire. Je pensais qu’il plaisantait. Quand il est devenu évident que ce n’était pas le cas, j’ai protesté. Ce n’est pas très bon », ai-je dit. C’est ringard. Et sans vouloir être trop précis, le film ne dépeint ni l’origine de la planche Ouija, ni celle du – hum – Mal ».

La réponse de Blum ? « Mon pote, le titre a été bien testé. C’est comme ça que les choses se passent. Croyez-nous, si le studio dit que c’est ‘L’Origine du Mal’, c’est ‘L’Origine du Mal' ».

Selon Flanagan, le film a été « considéré comme un léger succès, en aucun cas comme un hit, mais pas comme un échec… ». À la surprise générale, les adolescents ne sont tout simplement pas venus au rendez vous.

Étant donné que « Doctor Sleep » a eu peu de succès au box-office et que ses films suivants, dont « Hush », ont débuté sur des services de streaming, Flanagan affirme que ce film reste le plus lucratif qu’il ait réalisé à ce jour.

blank

 

By Giarrusso Flavia

Passionnée de films d'horreur depuis de longues années .....j'aime fouiner a chercher le top en matière d'actualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts